in

🔎 Lenny Pintor : Supersub des futurs verts ? ⋆ Peuple-Vert.fr – Football – ASSE

Lenny PINTOR de Troyes lors du match de football de Ligue 2 entre Le Havre et Troyes le 27 janvier 2020 au Havre, France. (Photo de Baptiste Fernandez/Icon Sport)

Samedi soir, L’Equipe nous informait que Lenny Pintor Ă©tait sur le point de rejoindre les Verts. AchetĂ© 5 millions d’euros en 2018 Ă  Brest par ….. les voisins de Lyon, le joueur n’entre pas dans les plans rhodaniens. L’ASSE tente de rĂ©cupĂ©rer gratuitement le joueur. Assez mĂ©connu, nous nous sommes entretenus avec Alan Magnin, journaliste sportif pour Est Eclair.

Lenny Pintor a dĂ©barquĂ© Ă  Troyes en aoĂ»t 2019 sous la forme d’un premier prĂŞt si je ne dis pas de bĂŞtises. A la demande de Laurent Batlles ? Quelles Ă©taient ses attentes ? Sauvegarde? PropriĂ©taire potentiel ?

“LLa première annĂ©e oĂą Lenny Pintor est arrivĂ© Ă  Troyes, je ne sais pas si c’Ă©tait une demande de Laurent Batlles, mais il a certainement approuvĂ© sa venue. Un peu comme tout le monde et vous probablement aujourd’hui, on a tout de suite vu qu’il avait Ă©tĂ© achetĂ© par Lyon pour 5 millions d’euros. international français des jeunes. Grand Espoir Français. C’Ă©tait tellement Ă  prĂ©voir. On s’attendait Ă  voir un bon dribbleur capable d’Ă©liminer dans un vs. un.”

Il est apparu 19 fois sous le maillot troyen et a marquĂ© 4 buts. Qu’a-t-il montrĂ© lors de cette première saison Ă  l’ESTAC ? Il a rapidement rejoint la rotation ? Blessures?

“Sa première saison a Ă©tĂ© un peu dĂ©cevante. Pas un partant Ă  part entière. Il avait Ă©tĂ© titularisĂ© Ă  certains moments (5 fois sur ses 19 apparitions). C’Ă©tait plutĂ´t un super sous-marin, disons. Il a un peu sauvĂ© sa saison avec des buts. très important “Je pense qu’il marque 4 buts cette première saison. Il n’y a que des buts importants oĂą l’ESTAC gagne Ă  la diffĂ©rence de buts. Une saison dĂ©cevante mais intĂ©ressante de ce point de vue.”

Lenny PINTOR de Troyes cĂ©lèbre son but avec son coĂ©quipier Hyunjun SUK lors du match de Ligue 2 entre Caen et Troyes au Stade Michel D’Ornano le 14 fĂ©vrier 2020 Ă  Caen, France. (Photo par Aude Alcover/Icon Sport)
L’Ă©tĂ© prochain, Troyes bĂ©nĂ©ficiera-t-il d’un nouveau prĂŞt ? Laurent Batlles apprĂ©cie le joueur ? Potentiel clair ?

« Pour sa deuxième saison, je me souviens très bien de l’intersaison. L’annĂ©e d’avant, il y avait deux ailiers en prĂŞt : Pintor et Sakho. On savait que Laurent Batlles voulait garder l’un de ces deux joueurs. On pensait que ce serait Sakho. ” Et en fait, c’est Lenny Pintor qui a choisi Laurent Batlles pour prendre la relève pour une autre saison. Alors oui, il apprĂ©cie le profil. Je pense aussi qu’il apprĂ©cie l’homme. Si on ne le connaĂ®t pas trop, il peut avoir une image quelque peu hautaine ou arrogante. Mais ce n’est pas du tout le cas. Je me souviens qu’il a fait une interview pour Onze Mondial oĂą il a annoncĂ© qu’il voulait marquer 15 buts et donner 10 passes. Cela avait fait du bruit du cĂ´tĂ© de Troyes, c’Ă©tait pris pour un peu d’arrogance, alors que je ne pense pas que ce soit son humeur du tout.

Jimmy GIRAUDON de Troyes Florian TARDIEU de Troyes Yoann SALMIER de Troyes et Lenny PINTOR de Troyes lors du match rond de la Ligue 2 BKT entre Pau et Troyes le 23 janvier 2021 Ă  Pau, France. (Photo de Pierre Costabadie/Icon Sport)
Il a ensuite jouĂ© 12 matchs avant d’obtenir ses ligaments croisĂ©s en fĂ©vrier 2021. L’annĂ©e de l’Ă©mergence pour l’ESCATC. Il a montrĂ© son avantage pour cette grave blessure ?

“Cette deuxième saison d’un point de vue sportif il va se blesser gravement au genou Ă  Valenciennes. J’Ă©tais dĂ©solĂ© pour lui car c’Ă©tait exactement le moment oĂą il revenait fort. On l’a senti exploser. Il est complètement coupĂ© swing. Vraiment difficile pour lui cette blessure. Sa saison Ă©tait finie et Troyes n’essaierait certainement pas de le garder. S’il n’avait pas Ă©tĂ© blessĂ© on peut penser que l’ESTAC aurait aimĂ© le garder. Son passage Ă  Troyes restera dĂ©cevant compte tenu des attentes que l’on a en lui. “Je parle d’un joueur qui a Ă©tĂ© jeune international des Bleus. Il a passĂ© un an et demi avec Troyes. Il n’a pas fait une saison complète et n’a pas marquĂ© Troyes. Sa première saison a Ă©tĂ© coupĂ©e. court par COVID. Son deuxième en raison de sa blessure.

Lenny PINTOR de Troyes lors du match de Ligue 2 entre Caen et Troyes au Stade Michel D’Ornano le 14 fĂ©vrier 2020 Ă  Caen, France. (Photo par Aude Alcover/Icon Sport)
Un bon coup pour les Verts ? Le voyez-vous gagner au plus haut niveau après un début de carrière en berne ? Titulaire en L2 ou trop tendre ?

“Je suis curieux de savoir comment Batlles va l’utiliser dans son emploi du temps. J’imagine plus sur le couloir gauche. Un peu comme Bouanga pouvait le faire en seconde pĂ©riode Ă  Dijon. Il a beaucoup moins de volume qu’un Bouanga. C’est avant tout un joueur pour la dernière zone de vĂ©ritĂ© En un contre un il peut dĂ©clencher et faire la diffĂ©rence A partir de lĂ  pour lui faire jouer piston et refaire des courses j’en doute.

Je ne sais pas oĂą est sa blessure. J’imagine que si Laurent Batlles veut ça, c’est qu’il a des garanties pour ça. Si Saint-Etienne le prend, je ne pense pas qu’il sera titulaire Ă  part entière. Du moins au dĂ©part. PrĂ©fĂ©rez un joueur qui revient en fin de match. Il a cette qualitĂ©, il faut le reconnaĂ®tre. Il est bon quand il rentre Ă  la maison. Il ne lui faut pas longtemps pour entrer dans ces jeux. Cela peut rapporter 30 minutes. Cela peut ĂŞtre assez efficace.”

A lire aussi : Mercato : Une porte de sortie reste ouverte pour Aouchiche !

Un grand merci à Alan pour sa disponibilité

Beyoncé va devoir réenregistrer un titre de son nouvel album aux paroles blessantes

Des soldats de la Monusco tuent au moins trois personnes dans la zone de Beni