in

à | “La décision de Bamba Dieng est prise”, notre entretien avec Seydou Bocar Seck, l’agent du prometteur attaquant sénégalais de l’OM

Le dossier est sensible. Apprécié des supporters olympiques qui s’estiment promis à un bel avenir, Bamba Dieng (22 ans) a disparu des terrains depuis le camp d’entraînement en Angleterre et n’a disputé aucun des trois derniers matches amicaux, bien qu’il ait joué en pleine forme lors de les deux premiers. Cet aparté appelle. Son conseiller, Seydou Bocar Seck, a accepté de répondre… Provence pour faire le point sur le champion d’Afrique.

Comment analysez-vous la situation actuelle de Bamba ?
Seydou Bocar Seck : Je ne dirai pas que c’est compliqué, mais c’est bizarre. Hors saison, j’ai reçu un appel classique du club demandant ce que Bamba avait l’intention de faire. On leur a dit que son projet était un projet de longue haleine à l’OM, qu’il voulait rester et n’avait pas l’intention de partir maintenant. Nous leur avons dit qu’il était concentré sur la saison 2022-23, la Ligue des champions et la prochaine Coupe du monde avec le Sénégal. Ils ont dit OK et nous sommes partis. Bamba a continué à se préparer. Il a été blessé (victime d’une déchirure du fémur, il n’avait pas disputé le dernier match contre Strasbourg, le 21 mai, ndlr). Le diagnostic du service médical du club indiquait qu’il l’aurait pendant deux ou trois mois et que c’était assez grave. Il a pris la décision de sacrifier ses vacances. Bien qu’il n’ait pas été appelé, il a choisi de rejoindre la liste pour intensifier ses soins. Il s’est interrompu pendant trois ou quatre jours puis a repris par un stage de remise en forme et de réathlétisation. Ce qui signifie qu’il était 100% disponible tout de suite.

Il est entré à la mi-temps lors du premier match de préparation face à Marignane-Gignac-Côte Bleue (4-1), inscrivant trois buts. Il a également disputé la deuxième mi-temps du deuxième match contre Norwich (0-3), après quoi il n’a plus été utilisé par Igor Tudor. Comment évaluez-vous ce licenciement ?
Je ne parlerai pas de hors-jeu, le coach prend actuellement les décisions qui s’imposent pour l’équipe T. Le joueur s’adapte en attendant. Après il est clair que pour Bamba sa seule place sur le terrain est.

Quelle est la position de Bamba ?
Son poste est celui d’écoute, il attend la communication du club. Si le joueur n’est pas assez bon, comme l’indique son nouveau statut dans la hiérarchie selon le coach, on attend qu’il appelle et dise clairement : “Écoutez, nous ne pensons pas que cela nous suffise, s’il vous plaît, trouvez autre chose.” À partir de ce moment, nous savions quoi faire. L’autre alternative pourrait être un outsider. Mais c’est une hypothèse qu’il faut écarter… Il a montré assez de choses pour qu’on ne le pense pas. La préparation estivale est terminée. Le bilan de l’OM est de cinq buts. Il en a pris trois. Avec un temps de jeu réduit, il devient néanmoins le meilleur buteur. Il est frustré, mais il est aussi positivement touché par les messages de soutien qu’il reçoit. Beaucoup de gens ne comprennent pas le traitement qui lui est réservé. Cela conforte son choix et la voie qu’il a choisie pour rester au club, améliorer sans cesse ses performances et rendre les Marseillais fiers et heureux. Nous savons que les fans sont assez exigeants. Il a compris que les gens peuvent être durs, même si sa première saison a été assez satisfaisante, car ils croient en lui. Il veut le leur rendre. Si le problème est purement sportif, si quelque chose ne va pas, le minimum, surtout pour un jeune joueur en devenir, c’est d’aller vers lui et de lui dire : “Il y a tel ou tel qui vous manque. Travaillez-y”.

On a toujours l’impression que le ministère public veut surtout le pousser à accepter l’idée d’un départ…
Nous ne savons rien. De son côté, sa décision est prise. Il veut rester. L’OM est son club. Il a l’intention de rendre aux fans toute l’énergie positive qu’il tire d’une bonne performance sur le terrain.

Le contrat de Bamba court jusqu’en 2024. Y a-t-il eu des discussions sur une éventuelle prolongation ?
Non jamais. Hors saison il y a eu un coup de fil assez cordial où le club nous a demandé ce que nous voulions faire cette saison. Nous leur avons dit que l’avenir de Bamba reposait sur le ministère public et qu’il n’était pas question de partir à ce moment-là. Aucune autre discussion sur une éventuelle prolongation.

Nolwenn Leroy effondrée : elle est très secouée par la disparition d’un chanteur français, repose en paix

le président veut former un gouvernement d’union pour sauver l’économie