in

Activision Blizzard : les bénéfices fondent de 65 % au T2

En effet, dans le cas d’Activision Blizzard, le retour à la normale ressemble à une gueule de bois avec une chute de 46% des ventes et une baisse de 65% des bénéfices par rapport au même trimestre un an plus tôt. En plus d’une baisse des ventes et d’un engagement moindre, Activision Blizzard souligne que les frais généraux ont augmenté en raison d’une augmentation de 25% des effectifs par rapport à l’année dernière, ce qui n’est en effet pas une mince affaire. Le groupe a notamment racheté le studio Proletariat (pour renforcer l’équipe de World of Warcraft) et la société suédoise d’intelligence artificielle Peltarion (pour King).

Mais les principaux coupables sont connus : les franchises Call of Duty et World of Warcraft ont fortement chuté par rapport à l’année précédente. On le savait déjà, mais Call of Duty : Vanguard a rapporté nettement moins que Call of Duty : Black Ops Cold War (2020), qui lui-même n’a pas fait aussi bien que le champion Call of Duty : Modern Warfare (2019). Le nombre d’utilisateurs actifs d’Activision est également tombé à 94 millions contre 127 millions un an plus tôt. Il n’y a pas de hasard : il faut remonter à 2019, l’année qui a précédé la pandémie, pour voir cette statistique sous les 100 millions.

Diablo Immortal : des effets déjà positifs chez Blizzard

Chez Blizzard on parle bien sûr de la sortie de Diablo Immortal qui a en partie compensé la forte baisse des ventes de la franchise World of Warcraft. Fait intéressant, la moitié des joueurs inscrits sur Diablo Immortal sont des nouveaux venus dans l’écosystème Blizzard, sachant que le jeu disponible sur mobile et PC vient de franchir la barre des 30 millions de téléchargements dans la foulée de son lancement en Chine. La sortie de Diablo Immortal coïncide également avec la fin de la fuite des joueurs actifs de Blizzard, dont la communauté est revenue à 27 millions après avoir atteint son plus bas niveau de l’histoire récente (22 millions) fin mars.

Au 30 juin 2022, les jeux Activision Blizzard King revendiquent un total de 361 millions d’utilisateurs actifs, contre 408 millions un an plus tôt. Autre bon élève, King et son Candy Crush n’étaient pas au courant de la crise et ont même généré plus d’argent que l’an dernier avec 240 millions d’utilisateurs actifs.

La proportion d’Américains sans assurance maladie est désormais à 8%, le niveau le plus bas

Jacques Mourre tente de se suicider au volant de sa voiture (Résumé de l’épisode 946)