in

après le passage de sa fille Lou aux urgences, Nawell Madani, “au bout du rouleau”, pleure du coeur

Sur son compte Instagram, ce lundi 1er août, l’actrice et humoriste Nawell Madani a crié après que sa fille Lou se soit rendue aux urgences au début de leurs vacances d’été. Et surtout confié de venir “être jalouxqui elle était avant sa vie de mère.

La suite sous cette annonce

A la rentrée 2021 Nawell Madanic a partagé une très belle nouvelle en plein sketch : elle était devenue maman d’une petite fille jusqu’à des prénoms très symboliquesfruits de son amour pour le mannequin et acteur Djebril Didier Zonga. Une nouvelle vie pour l’artiste belge, invité de Rencontre en terre inconnueauquel elle s’était particulièrement adressée sur la scène de Marrakech du rire 2022. Mais quand son bébé la comble de bonheur, elle n’hésite pas à dévoiler les coulisses les moins gaies au grand public.

Nawell Madani, maman épuisée : “Je ris nerveusement parce que je suis sur le point de pleurer..”

Tout commence dans sa story Instagram : “En vacances depuis 24h et nous voilà aux urgences avec bébé Lou», a-t-elle confié dimanche soir 31 juillet. Avant de donner quelques nouvelles réconfortantes :Dieu merci Lou va bien… Mais sa daronne n’a plus 20 ans ! Une autre nuit blanche et je suis dans un fauteuil roulantL’occasion aussi pour la jeune maman, qui avait posé avec sa fille, de s’adresser à ses abonnés d’une voix cassée, cheveux sur le visage pour ne pas dévoiler son air fatigué. “Vu la tête que j’ai, je ne pense pas qu’un filtre puisse aider, comme vous pouvez le voir. Même la voix, il n’y a plus rien à faire“, elle explique.”Je suis une mère, je suis très fière. C’est un miracle, je vis des moments extraordinaires. Ma fille est un rayon de soleil. D’un autre côté, je ne sais même pas ce que je suis devenu ! Je ris nerveusement parce que je suis sur le point de pleurer..”.

La suite sous cette annonce

Nawel Madani : “Toi aussi tu es une daronne et tu n’en peux plus ? Vous avez le droit de le dire !

Celui qui a confié que l’incarcération avait été un désastre pour son couple Continuez : “J’ai décidé à partir d’aujourd’hui de ne plus mentir au public, plus de filtres. Le jour où tu me vois comme ça avec les cheveux devant c’est que j’suis à bout de nerfsAvant d’appeler d’autres mères à être entendues dans son cas :Toi aussi tu es une daronne et tu n’en peux plus ? Vous avez le droit de le dire ! Nous avons le droit de le dire, nous n’avons aucune honte à avoir. Si vous souffrez de tension mentale au quotidien, vous avez le droit de le dire“. Et l’humoriste le reconnaît : il fantasme parfois sur son ancienne vie, et surtout sur ce qu’elle a été.”Quand je tombe sur des photos de moi… j’arrive à être jaloux de moi à l’époque“, écrit-elle accompagnée, toujours en story Instagram, d’un cliché d’elle posant dans un hamac.”Je ne sais pas si tu comprends le truc… Comme si c’était une autre fille que tu as vue“. Un cri du coeur entendu par de nombreuses femmes dans sa situation, qui à son initiative peuvent partager leur épuisement grâce au hashtag”#DaronneEnPLS” sur les réseaux sociaux.

Monkeypox : l’Inde annonce la mort d’un homme de 22 ans infecté par le virus du monkeypox

De beaux accords pour Aaron Ramsey et Kasper Schmeichel en prévision de Wilmar Barrios