in

British Airways suspend la vente de billets sur les vols court-courriers d’Heathrow

La pénurie de main-d’œuvre a durement touché la compagnie aérienne britannique. Les vols ont été suspendus au moins jusqu’à lundi.

British Airways a du mal à suivre la reprise du trafic et a déjà réduit son programme de vols en raison d’un manque de personnel. La compagnie aérienne a donc choisi de suspendre la vente des billets pour ses vols courts à l’aéroport de Londres Heathrow jusqu’à lundi au moins. “Nous avons décidé de faire un pas responsable” tandis que “toute l’industrie aéronautiquefait face au défi de relancer la demande, s’est justifiée mardi British Airways.

REGARDE AUSSI – Où en est la reprise du trafic aérien post-covid ? La réponse du PDG d’Aéroports de Paris

Cela inclut de donner plus d’options aux clients qui ont déjà un billet et sont obligés de modifier leur réservation, a déclaré la compagnie, qui a déjà annulé de nombreux vols ces derniers temps. British Airways menait depuis plusieurs mois un programme de vols réduits et avait également annoncé début juillet qu’elle annulerait 10.300 vols supplémentaires d’ici fin octobre, portant la baisse de ses services à 13% pendant la saison estivale.

British Airways paie les pertes d’emplois pendant la pandémie

Des problèmes de main-d’œuvre perturbent également la base de l’aéroport d’Heathrow à Londres. Le plus grand aéroport britannique a limité le nombre de passagers au départ à 100.000 par jour pendant deux mois, à la mi-juillet, soit 4.000 de moins que prévu. Pour rappel, le transporteur avait échappé à une grève du personnel au sol à Heathrow début juillet, grâce à une offre salariale améliorée jugée satisfaisante par les syndicats.

Le groupe aérien britannique IAG, la société mère de British Airways, a renoué avec les bénéfices au deuxième trimestre pour la première fois depuis les pertes désastreuses de la pandémie de Covid-19, tirée par une reprise de la demande. Cependant, lorsque les sociétés espagnoles du groupe, Iberia et Vueling, se sont retirées, IAG a été stoppée par British Airways, qui avait supprimé quelque 10.000 emplois pendant la pandémie et peine désormais à recruter assez rapidement.


REGARDE AUSSI – Face à une grève, Lufthansa annule la quasi-totalité de ses vols en Allemagne

Charles De Ketelaere signe avec l’AC Milan

54.519 nouveaux cas en 24h, 104 décès dans les hôpitaux français