in

Cac 40 : le départ de Nancy Pelosi de Taïwan a donné des ailes à la Bourse de Paris

(BFM Bourse) – La Bourse de Paris termine à près de 1 %, galvanisée par le départ de Nancy Pelosi de l’île de Taïwan. Les publications d’entreprise soutiennent également la tendance. A Paris, ce sont les résultats de : société Générale, axabic qui ont été salués à Wall Street, ce sont les performances trimestrielles de PayPal qui ont été chaleureusement appréciées.

Nancy Pelosi ne s’est pas attardée à Taïwan et écarte pour l’instant une éventuelle flambée de tensions entre Pékin et Washington. Le départ de l’île du représentant des délégués américains a donné des ailes aux indices boursiers dont CAC 40 qui clôture à 0,97% mercredi soir à 6 472,06 points.

A Wall Street, la place américaine s’est également libérée du voyage éclair de Nancy Pelosi. A la clôture des bourses européennes, le Dow Jones progressait de 0,9%, tandis que le Nasdaq progressait de 2%, soutenu par les publications des entreprises, dont celle de PayPal (+10,5%), qui a fait l’unanimité avec des gains supérieurs aux attentes.

La hausse de la note américaine est également attribuable à une accélération en juillet de la croissance de l’activité de services aux États-Unis, selon l’enquête mensuelle de l’Institute for Supply Management (ISM). Les statistiques sont d’autant plus regardées que les services représentent plus des deux tiers de l’activité économique américaine. Le dynamisme des services aux États-Unis contraste avec la situation de la zone euros. Plus tôt dans la journée, les investisseurs ont entendu parler d’un ralentissement de l’activité des services sur le Vieux Continent en raison de la baisse des dépenses de consommation couplée à la hausse des prix.

La Fed déterminée à relever ses taux d’intérêt

L’inflation, qui alimente toujours les débats boursiers, car ses effets sur l’économie sont redoutés. À ce sujet, les investisseurs analysent les dernières déclarations de certains membres de la Réserve fédérale, dont le contenu plaide pour une politique monétaire agressive si l’inflation ne diminue pas. Le président de la Fed de Saint-Louis, James Bullard, s’est dit déterminé à relever les taux d’intérêt pour ramener l’inflation à l’objectif de 2 %. Pour sa part, la présidente de l’antenne de la Fed de San Francisco, Mary Daly, a ajouté que la Fed était « loin d’avoir terminé » sa lutte contre l’inflation. En effet, les banques centrales continuent de normaliser leur politique monétaire pour lutter contre la hausse des prix. La Banque d’Angleterre devrait également relever son taux directeur de 0,50 point de pourcentage à 1,75% jeudi, selon une récente enquête Reuters.

Travaillant toujours sur le chapitre macroéconomique, les pays producteurs de pétrole de l’OPEP+ viennent d’annoncer une ouverture anecdotique de leurs robinets d’or noir. Les membres du cartel élargi se sont ainsi mis d’accord pour augmenter la production de 100 000 barils par jour pour le mois de septembre. C’est bien moins que les 648 000 barils supplémentaires pour juillet et août. Les prix du pétrole ont monté en flèche immédiatement après l’annonce, mais ont chuté alors que les stocks de brut ont augmenté de 4,5 millions de barils par rapport aux prévisions d’une baisse de 1,5 million. la Brent a rapporté 2,3 % à 98,21 $ et le WTI perdu 1,8 % à 92,43 $.

Offre des banques

Axa termine premier CAC 40 (+5,7%) suite à la publication d’un bénéfice net semestriel supérieur aux attentes et à l’annonce du lancement d’un nouveau programme de rachat d’actions d’un montant maximum de 1 milliard d’euros. société Générale a augmenté de 3,1 % après une perte trimestrielle inférieure à ce que craignait le marché.

Contrairement à, Véolia en baisse de 2,8 %, le groupe spécialisé dans le traitement de l’eau et des déchets a enregistré un résultat net en baisse de 22 % au premier semestre à 236 millions d’euros, principalement en raison des coûts d’acquisition de suez et une dépréciation des opérations en Russie. Les objectifs annuels sont confirmés.

Renault clôture 1%, plombé par BMW. Le constructeur automobile haut de gamme réduit ses prévisions de production pour l’année en cours.

Sur le SRD de Paris c’est : bic qui a réalisé une très belle performance mercredi (+4,7%) après une première mi-temps au-dessus des attentes.

SMCP remporte 6,5% dans le sillage d’une publication semestrielle de qualité. Le groupe confirme ses objectifs annuels pour l’exercice en cours après des ventes record au 30 juin.

Sabrina Sadgui – ©2022 BFM Bourse

Foot OL – OL : Rayan Cherki au Real Madrid, la rumeur enfle – Olympique Lyonnais

Au Liban, le péché d’orgueil d’Emmanuel Macron