in

ce qu’il faut retenir de la journée du mardi 2 août

Les combats se poursuivent et les autorités ukrainiennes pleurent toujours les victimes civiles près de six mois après le début de l’invasion russe. De nombreux observateurs ont observé l’expédition de céréales ukrainiennes d’Odessa, qui est un test pour l’accord international sur les exportations. Washington ne relâche pas la pression sur la Russie et annonce de nouvelles sanctions.

Le régiment Azov désigné comme “organisation terroriste” en Russie

La Cour suprême russe a classé le régiment ukrainien Azov, célèbre pour avoir défendu Marioupol en Ukraine, comme “organisation terroriste”. Cela pourrait entraîner des persécutions très sévères pour les combattants capturés par la Russie, qui sont aujourd’hui considérés comme des prisonniers de guerre. Cette décision prendra effet immédiatement, a déclaré après coup un juge de la Cour suprême, cité par l’agence Tass : “à la réquisition administrative du procureur de la République”.

La majeure partie du procès s’est déroulée à huis clos. Selon TASS, des témoins avaient été appelés à témoigner sur des crimes présumés commis par le régiment Azov en Ukraine. Selon la loi russe, les dirigeants d’une organisation terroriste encourent 15 à 20 ans de prison, leurs simples membres entre cinq et dix ans. Mykhailo Podoliak, conseiller du président Volodymyr Zelensky, a répondu que : La Russie assumera la responsabilité juridique directe des mauvais traitements infligés aux prisonniers de guerre.

Un premier cargo céréalier ukrainien au large d’Istanbul

Il transporte la première cargaison autorisée de céréales ukrainiennes depuis le début de la guerre en Ukraine. la Razoni, un cargo battant pavillon sierra-léonais, est arrivé en mer Noire au large de la côte nord d’Istanbul le mardi 2 août. Parti d’Odessa avec 26 000 tonnes de maïs à destination du Liban, le navire doit passer la nuit au mouillage au large de la Turquie. Il sera ensuite inspecté par une équipe internationale à l’entrée du Bosphore mercredi matin, a indiqué le ministère turc de la Défense.

Il s’agit de la première exportation autorisée dans le cadre de l’accord signé à Istanbul le 22 juillet entre l’Ukraine et la Russie, négocié par la Turquie et sous les auspices des Nations unies, pour débloquer les ports ukrainiens et soulager les marchés agricoles. L’inspection sera effectuée par une délégation composée de représentants turcs, russes, ukrainiens et onusiens.

L’Ukraine déplore de nouvelles victimes civiles

Le commandement de l’armée de l’air ukrainienne a annoncé que les forces russes avaient tiré huit missiles de croisière depuis la mer Caspienne sur le territoire ukrainien. Selon cette source, sept ont été interceptés, mais un autre a été… “a frappé un complexe de défense aérienne dans la région de Lviv”dans l’ouest du pays.

Mykolaïv, une ville du front du sud de l’Ukraine, a de nouveau été « massivement bombardé » dans la nuit de lundi à mardi, annonce la présidence. Dans la région adjacente de Kherson, la première grande ville à tomber aux mains de l’armée russe le 3 mars,la situation reste tendue”elle a noté. Mais l’Ukraine, qui mène actuellement une contre-offensive dans le sud, a annoncé mardi y avoir pris 53 places occupées.

Toujours dans la région de Kherson, le chef de l’administration militaire de Kryviy Rih, Oleksander Vilkul, a signalé la mort de deux civils à bord d’un minibus qui tentait de laisser le village de Starosillya aux mains des Russes. Cinq autres personnes ont été évacuées, dont deux grièvement blessées et hospitalisées.

Les États-Unis sanctionnent de nouvelles personnalités russes

Washington a annoncé de nouvelles sanctions économiques contre des entreprises russes et des oligarques proches du président Vladimir Poutine, dont Andrey Guryev, qui possède la plus grande propriété privée de Londres derrière le palais de Buckingham. Les alliés de Poutine ont reçu un style de vie somptueux riche et financéa déclaré la secrétaire américaine au Trésor, Janet Yellen.

Le sidérurgiste Magnitogorsk (MMK) figure également sur la liste du Trésor, comme cela est envisagé “l’un des plus gros contribuables de Russie, fournissant une source substantielle de recettes publiques”. Idem pour deux filiales et son principal actionnaire, l’oligarque Viktor Rachnikov. L’ex-gymnaste Alina Kabaeva, à la tête d’un groupe médiatique “pro-Kremlin”, et à qui les médias prêtent une relation avec Vladimir Poutine – ce qu’il dément – voit également ses avoirs gelés aux Etats-Unis.

Le ministère des Affaires étrangères, pour sa part, a également annoncé des restrictions de visa contre 893 fonctionnaires russes et 31 fonctionnaires étrangers en raison de leur rôle dans la guerre en Ukraine. En outre, trois oligarques, des entreprises publiques russes et “24 entités russes liées à la défense et à la technologie”.

En juillet, Tesla n’a livré que quatre Model 3 !

Après GTA 5, c’est au tour de Red Dead Redemption II d’accueillir une belle mise à jour