in

Classes de médicaments favorisant la prise de poids

Chez certaines personnes, les médicaments peuvent entraîner une prise de poids de 4 à 9 kg en quelques mois seulement. La prise de poids peut également être plus étalée dans le temps. On a estimé que jusqu’à 25 % des médicaments sur le marché en 2010 avaient comme effet secondaire une prise de poids. Il y a quelques années, seuls 10 % des médicaments pouvaient entraîner une prise de poids. L’utilisation de certains médicaments est particulièrement problématique dans les maladies chroniques telles que l’arthrite ou le diabète, car ils doivent en principe être pris à vie.

Il existe de nombreuses causes de prise de poids après la prise de certains médicaments. Il peut s’agir, par exemple, de raisons métaboliques, d’une absorption accrue des sucres par l’organisme, d’une rétention d’eau ou d’une stimulation de l’appétit.

Les principaux médicaments qui font grossir :

– Antidépresseurs

Ces médicaments agissent sur les neurotransmetteurs et favorisent l’envie de manger. Il s’agit notamment des molécules suivantes : l’amitriptyline, la paroxétine et la sertraline.

– Neuroleptiques

Ces médicaments, particulièrement indiqués dans les cas de schizophrénie, agissent également sur les neurotransmetteurs et donnent parfois de véritables « fringales ». On peut citer les molécules suivantes : l’halopéridol, la clozapine et le lithium (également indiqué dans la maniaco-dépression).

– La pilule contraceptive

La pilule contraceptive agit sur le système hormonal. Les pilules contenant des œstrogènes sont plus susceptibles de provoquer une prise de poids que les pilules à base de progestérone (minipilule) car les œstrogènes favorisent la rétention d’eau et donc la prise de poids. Si vous prenez du poids avec la pilule traditionnelle, demandez à votre médecin s’il est possible d’utiliser une mini-pilule ou d’autres techniques contraceptives (par exemple l’anneau contraceptif).

– Corticostéroïdes (cortisone).

Cette classe de médicaments à fort effet anti-inflammatoire est parfois très utile contre diverses maladies inflammatoires comme l’arthrite (dont la polyarthrite rhumatoïde), mais peut malheureusement avoir divers effets secondaires, comme la prise de poids. Surtout avec une prise à long terme (aucun risque pendant quelques jours seulement). Si c’est le cas, essayez de parler à votre médecin de la possibilité de changer de traitement, comme la prise d’AINS ou d’autres types de médicaments.

– Somnifères et/ou antihistaminiques

Les médicaments contenant de la diphénhydramine peuvent entraîner une prise de poids car cette molécule a un effet calmant et diminue votre dépense énergétique (métabolisme réduit). Le résultat est que vous brûlez moins de calories et que vous prenez du poids.

– Antidiabétiques

On peut citer l’insuline, les thiazolidinediones et les sulfonylurées comme le gliclazide. Mais attention, certains médicaments antidiabétiques comme la metformine peuvent en réalité entraîner une perte de poids. Fait intéressant, par exemple, la thérapie combinée de gliclazide et de metformine pour le traitement du diabète de type 2 n’entraîne pas de prise de poids.

– Anti épileptiques

Surtout le valproate et la carbamazépine.

– Hypotendus

Certains médicaments contre l’hypertension, comme les bêta-bloquants, peuvent entraîner une prise de poids.

Attention, n’arrêtez jamais de prendre un médicament sans l’avis de votre médecin, même si vous pensez que cela pourrait vous faire prendre du poids. Si tel est le cas, le médecin pourra peut-être le remplacer par un autre, mais il faut savoir que dans certains cas (par exemple l’insuline) il n’est pas possible de remplacer un médicament.

* Presse Santé s’efforce de transmettre les connaissances en santé dans un langage accessible à tous. EN AUCUN CAS LES INFORMATIONS FOURNIES NE REMPLACENT L’AVIS D’UN PROFESSIONNEL DE SANTÉ.

ces signes doivent certainement vous avertir

Régime NASH et mode de vie pour arrêter la progression