in

Covid-19, grippe… L’Académie de médecine trouve que le masque est “de nouveau nécessaire”

L’académie a notamment mis en garde contre un risque d’augmentation des co-infections Covid-19 et grippe chez les Français cet hiver.

Dans un communiqué publié mercredi, l’Académie nationale de médecine recommande à tous les Français de recommencer à porter le masque chirurgical dans les espaces clos ouverts au public, et notamment dans les transports en commun. “Le masque est à nouveau nécessaire”, indique le document.

Une décision expliquée par plusieurs éléments, et notamment la crainte de voir différentes épidémies, comme le Covid-19 et la grippe, converger pendant la saison hivernale. Une situation qui déstabiliserait fortement les hôpitaux français, déjà fragilisés par l’épidémie de bronchiolite qui touche les jeunes enfants de moins de 2 ans.

“Alors que la huitième vague de Covid-19 semble se stabiliser à des niveaux élevés, la perspective d’une épidémie de grippe de début de saison se précise en France métropolitaine, compte tenu de l’incidence croissante des états grippaux et des cas sporadiques confirmés”, écrit le Académie de médecine. .

Selon les derniers chiffres de CovidTracker, en moyenne 29 230 cas positifs au Covid-19 sont actuellement prélevés chaque jour en France. Le nombre d’hospitalisations en réanimation reste également à un niveau élevé avec 71 hospitalisations quotidiennes.

La peur d’une poussée de grippe

L’Académie de médecine s’inquiète d’une augmentation des co-infections Covid-19/grippe cet hiver. Alors que la grippe avait quasiment disparu durant la saison 2020-2021 en raison des incarcérations successives et du strict respect des gestes barrières, elle est revenue en 2021-2022.

“De nombreux cas de co-infection ‘grippe + Covid-19’ ont été rapportés dans le monde (…). Par exemple, une étude prospective au Royaume-Uni sur 6965 patients Covid-19 a trouvé une co-infection virale chez 583 (8,4 % ) d’entre eux, avec ces co-infections significativement associées à un risque accru de décès”, prévient l’académie de médecine.

“Nous faisons appel au bon sens”

Autant de raisons qui poussent l’institut à faire des recommandations, “bien que la situation sanitaire ne nécessite pas pour l’instant un retour aux mesures obligatoires”.

Parmi ces derniers, le port du masque FFP2 dans les lieux publics clos est encouragé pour les personnes âgées ou porteuses de comorbidités. Le masque chirurgical est recommandé pour tous, dans tous les lieux publics fermés, y compris les transports en commun.

Sur le plateau de BFMTV ce jeudi, Yves Buisson, épidémiologiste et président de la cellule Covid-19 de l’Académie nationale de médecine, a rappelé l’importance de ces recommandations dans les circonstances actuelles.

“Nous faisons appel au bon sens des gens pour que les gens soient très prudents, surtout quand ils sont âgés, vulnérables…”, a-t-il déclaré.

C’est la distance réelle que vous devriez parcourir chaque jour pour perdre du poids

L’activité physique, un allié contre le cancer du pancréas