in

Décès de Jeanne Moreau : Sa liaison tumultueuse avec une star de cinéma, qui lui a légué une actrice célèbre !

Touche pas au grisbi, l’ascenseur devant l’échafaud, Jules et Jim, les Valseuses… Jeanne Moreau, décédée il y a cinq ans aujourd’hui, ce dimanche 31 juillet 2022, était une comédienne de grand talent. En 1992, elle remporte le César de la meilleure actrice pour La Crone qui est entrée dans la mer, suivi de trois Césars d’honneur en 1995, 1998 et 2008. Elle a également été félicitée pour ses performances par l’American Academy of Motion Picture Arts and Sciences. Elle devient également la première femme choisie à l’Académie des beaux-arts de l’Institut de France, dans la section Création artistique pour le cinéma et l’audiovisuel.

Un succès au cinéma, mais aussi auprès des garçons. “J’ai séduit beaucoup d’hommes. J’ai toujours été contre les hommes qui avaient du talent. Je n’avais pas d’amants pour avoir des amants», a-t-elle déjà déclaré. Elle était une séductrice dans l’âme, vivant notamment une idylle avec le réalisateur bisexuel Tony Richardson. Ce dernier avait quitté sa compagne d’alors, l’actrice Vanessa Redgrave, pour entrer en couple avec la Française, qui avait visiblement fait chavirer son cœur, tandis que “elle n’a rien demandé“, peut-on lire dans un article de Paris Match consacrée à la vie sentimentale de l’actrice.

Elle “m’a jeté un regard meurtrier”

Les deux tourtereaux sont d’ailleurs complémentaires sur grand écran depuis le scénario du film Mademoiselle, réalisé par le Britannique, était alors présenté par Jeanne Moreau. Un texte écrit en 1951 intitulé : Rêves interdits / L’autre côté du rêve.

Celui qui partageait un lien secret avec Vanessa Paradis a également vécu une histoire passionnée avec le musicien Sacha Distel. Ce dernier a déjà raconté sa rencontre avec l’actrice : “Un jour j’enchaînais les chansons, dans les cordes comme pour oublier mes soucis, et quand j’ai levé la tête, il y avait là une belle brune qui me regardait d’un air meurtrier (…) « C’est Jeanne Moreau », le barman m’a bousculé. J’ai trouvé son numéro (merci à l’oncle Raymond), que j’ai immédiatement composé sur mon cadran. Elle m’a accueilli par cette phrase : « J’attendais ton appel. “Je suis tombé amoureux le premier soir. Il y en avait plein. Jeanne était une sorte de tornade, l’amant dont rêvent tous les jeunes hommes.il a révélé.

Avec mes yeux cernés, ma bouche pendante, je ne me suis jamais considérée comme une beauté. Je n’ai rien fait pour attirer l’attention…», a déjà raconté l’actrice, qui aura marqué les fantômes à travers ses histoires d’amour passionnées.

Alzheimer : Ce fruit de saison réduirait considérablement le risque de contracter la maladie !

Le lâcher-prise fort de Christophe Galtier sur ses stars