in

et la retraite dans tout ça ?

Elle annonce la pluie et le beau temps depuis plus d’un demi-siècle… Une figure incontournable du paysage audiovisuel français Depuis des décennies, Évelyne Dhéliat confie son impressionnante carrière à nos confrères de Télé 7 jours. Dans leur dernier numéro, qui sortira en kiosque dès le lundi 1er août 2022, celle qui est devenue une star de la première chaîne s’est en effet confiée sur son prestigieux parcours sur les ondes, et sa fierté à l’idée de se connecter. avec les téléspectateurs.

“L’échange que j’ai avec le public est authentique et authentique, et je pense qu’ils le ressentent. Je l’espère en tout cas. Ça m’équilibre et c’est aussi le meilleur moyen de rester fidèle à soi-même.”dit-elle.

Bientôt à la retraite ?

A l’aube de ses 75 bougies, la présentatrice a également annoncé qu’elle ne comptait pas raccrocher les gants rapidement : « Tant que je suis content de me lever le matin pour aller au bureau, je ne vois pas pourquoi je devrais m’en priver. Je n’ai pas l’impression d’être si vieux que je ne pense pas du tout à la retraite.”. Pas de soucis pour les téléspectateurs de la première chaîne, Evelyne Dhéliat ne disparaîtra pas des écrans !

Fière de son parcours professionnel, la présentatrice météo a pourtant révélé un de ses regrets lors de son interview pour Télé 7 Jours : n’avoir jamais tenté une carrière de journaliste : “J’aurais aimé être journaliste, mais en 68, les femmes dans ce métier se limitaient aux magazines féminins, aux rayons tricot ou cuisine. Vers les années 80, les choses ont commencé à changer, avec l’arrivée à l’antenne de Christine Ockrent et Anne Sinclair. Parfois, je me dis que j’aurais pu présenter un 1:00 ou 8 : “Mais j’étais sans doute trop tôt. Ce n’est pas grave. Cela m’a permis de faire cette longue carrière”, conclut-elle, philosophe.

À voir aussi : Jalouse de ses amis, Evelyne Dhéliat dévoile les secrets de sa silhouette à 74 ans !

LZ

L’ordinateur quantique de QCI résout le problème variable 3854 de BMW en 6 minutes

Tudor parle de défaite et de l’affaire Under, Clauss donne un coup de pied à Fofana