in

Foot OL – Bosz choque l’OL avec Toko-Ekambi – Olympique Lyonnais

Présent en conférence de presse mercredi, Peter Bosz a fait une annonce surprenante au sujet de Karl Toko-Ekambi.

Malgré les incidents entre plusieurs supporters et Karl Toko-Ekambi la saison dernière, Peter Bosz a choisi de nommer l’international camerounais parmi ses vice-capitaines pour la saison prochaine. Olympique Lyonnais. “Je travaille avec Karl depuis plus d’un an et c’est un leader dans le vestiaire. Être l’un de mes capitaines est important. Je ne vais pas énumérer toutes les raisons, mais sur le terrain, c’est aussi un leader. a soufflé Peter Bosz, dont l’annonce a surpris. Karl Toko-Ekambi sera donc l’un des vice-capitaines de l’OL aux côtés de Tolisso et Lopes derrière le numéro 1, Alexandre Lacazette. Une annonce qui a choqué une partie des supporters lyonnais sur les réseaux sociaux, certains n’ayant pas oublié l’altercation entre Karl Toko-Ekambi et une partie du Groupama Stadium la saison dernière.

Toko-Ekambi parmi les capitaines de l’OL

« Clairement, il ne faut pas trop rêver pour que Toko parte cette saison… », « Bosz les casse avec son puissant Toko », « Il dégage Toko ! Caqueret Vice-Capitaine ! Où en sommes-nous ici ? “, “Quand je vois le capitaine de Karl Toko-Ekambi, je dois avouer que j’ai beaucoup de problèmes… En tout cas, espérons que cette responsabilité l’aidera”, “Toko Ekambi ne devrait plus avoir le maillot de l’OL et nous le nommerons vice-capitaine…’ ou “Alors Toko-Ekambi reste…” Plusieurs supporters de l’Olympique Lyonnais ont posté sur les réseaux sociaux, où la promotion du Camerounais ne fait clairement pas l’unanimité au point que le nom de l’attaquant lyonnais se retrouve dans le top tweet. Autre choix controversé pour Peter Bosz, toujours controversé à l’OL après une première saison extrêmement décevante, qui s’est retrouvé hors des places européennes et dont le moindre choix, même celui d’un troisième capitaine, pourrait mettre le feu aux supporters.

Incroyable conversion, l’ex-candidat se confie sur sa nouvelle vie

L’OPEP accepte une augmentation minimale de la production de pétrole sous la pression américaine