in

Foot PSG – Le PSG et Skriniar, l’Inter saisissent Al-Khelaifi à la gorge

Le PSG veut renforcer sa défense centrale dans les prochains jours. La priorité de Luis Campos dans ce domaine est Milan Skriniar (Inter).

Vainqueur ce dimanche soir lors du Trophée des champions contre le FC Nantes, la défense de PSG, composé de Presnel Kimpembe, Marquinhos et Sergio Ramos, aura réalisé un joli score. De quoi rassurer avant le début de la nouvelle saison de Ligue 1 mais aussi de Ligue des champions. Cependant, le mercato estival bat toujours son plein et le PSG attend l’arrivée d’un autre défenseur central. Piste de longue date, Milan Skriniar est une cible prioritaire. Mais les négociations avec l’Inter sont plus difficiles que prévu. Le club italien veut toucher un chèque de 70 millions et ne veut pas revoir son prix. Le PSG, de son côté, ne veut pas dépasser les 55 millions plus les bonus. Une situation qui bloque l’opération. Et l’Inter s’impatiente.

Skriniar, le PSG sait à quoi s’attendre !

Milan Skriniar n’a plus qu’un an de contrat à Milan. Mais le Slovaque fait désormais partie des meilleurs joueurs du monde à son poste. Et les Lombards le savent. Même s’ils doivent vendre pendant le mercato cet été, les champions d’Italie 2021 ne veulent pas perdre leur temps avec le joueur de 27 ans. Selon les informations du Gazzetta dello SportL’Inter a lancé un ultimatum aux clubs intéressés par Skriniar, et donc le PSG. Les Nerazzurri veulent que le sort du Slovaque soit réglé d’ici 10 jours, sinon ils bloqueront son départ et débuteront la saison avec lui. Une prolongation de contrat pourrait même se faire avec désinvolture. Quant à Denzel Dumfries, l’Inter demande la même chose et souhaite également que son affaire soit réglée dans les dix jours. Le PSG est donc prévenu pour Skriniar, il va falloir faire une concession ou trouver un autre boulot. Wesley Fofana (Leicester) est évoqué mais les Foxes ne le laisseront pas partir à moins de 100 millions d’euros…

numéros gagnants disponibles (gratuit)

L’Ukraine annonce avoir repris 46 places dans la région de Kherson aux Russes