in

gagnants et perdants de la pré-saison

Qu’est-ce qui vient après cette annonce

Le Real Madrid a mis fin à sa pré-saison après un stage américain qui s’est soldé par une victoire record, un nul et une défaite lors du Clasico face au Barça. Pas brillant en soi, mais pas plus que ça, car Carlo Ancelotti a fait beaucoup de rotations et les Merengues avaient repris un peu plus tard que leurs adversaires, les laissant légèrement en retrait physiquement. Cette dernière semaine d’entraînement devrait permettre à Madrid d’arriver en pleine forme pour son premier match officiel de la saison, face à l’Eintracht Francfort en Supercoupe d’Europe le week-end prochain.

Quelles conclusions peut-on tirer de cette pré-saison ? Si les résultats n’étaient pas exceptionnels, Carlo Ancelotti pourrait au moins voir des joueurs dont l’avenir n’était pas clair à l’œuvre. Et certains ont marqué des points. Les média Le confidentiel fait le point et dévoile les noms des Madrilènes pressés et impressionnés… mais aussi de ceux qui ont été déçus. Dans cette première catégorie on retrouve principalement Marco Asensio. Alors que certains l’ont vu loin de Madrid, notamment en raison de sa situation contractuelle et de son bail expirant en 2023, ces matches amicaux ont montré qu’il est pleinement en phase avec les plans de son entraîneur.

Vallejo, la surprise de l’été

Et surtout, il s’est bien comporté sur le terrain, avec une condition supérieure à nombre de ses partenaires et adversaires rencontrés par les champions d’Espagne et d’Europe. Idem pour Dani Ceballos, qui a déjà connu une fin de saison intéressante et qui aurait assuré sa place pour la saison prochaine grâce à ses performances en avant-match et à l’entraînement. Le troisième joueur à marquer des points est plus surprenant puisqu’il s’agit de Jesus Vallejo, dont le rôle est jusqu’ici anecdotique. Le défenseur a convaincu Ancelotti, qui jouait parfois surtout en tant qu’arrière latéral, finissant par une passe décisive contre la Juve, et contrairement à ce qui a été dit, il a dû rester.

Ensuite, il y a ceux qui ont fermé leurs portes. Alvaro Odriozola est sur cette liste, lui qui a à peine joué. Il en va de même pour l’autre latéral droit testé, Vinicius Tobias, qui devra donc probablement se contenter de jouer avec le Real Madrid Castilla. Enfin, sans surprise, Mariano Diaz n’est pas dans les plans d’Ancelotti, comme on l’explique depuis des semaines. Reinier Jesus et Borja Mayoral ont déjà un pied et quatre orteils à l’extérieur du club.

“Tu as peur qu’on vienne te tuer dans la rue” : la youtubeuse Léna Situations dénonce le cyberharcèlement dont elle est victime

Les projets pétroliers de Kinshasa sont “catastrophiques” pour l’environnement, selon Greenpeace