in

Huile d’olive : attention aux arnaques à l’étiquetage, 40% des produits testés en 2021 présentaient une anomalie

La répression de la fraude met en garde contre les fausses affaires dans l’huile d’olive. En 2021, 40% des produits testés étaient localisés par au moins une anomalie. Très souvent, l’étiquetage du contenant pose problème.

L’huile d’olive, une denrée précieuse dont le prix n’a cessé d’augmenter ces dernières semaines. Il est très important d’être prudent lors du choix d’un magasin car il existe de nombreuses arnaques. La Répression des Fraudes signale une part importante d’anomalies lors des contrôles de ses agents, signale la Parisien.

La source en question

Sur plus de 200 professionnels audités en 2021, la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) a sélectionné plus de 40 % des produits testés. C’est souvent un ou plusieurs problèmes d’étiquetage qui soulèvent des questions. L’origine de l’huile ou des épices est parfois erronée.

Comme ce vendeur qui commercialisait de l’huile d’olive “vierge extra biologique” où le consommateur pouvait lire “fabriqué en France” ou encore “un mélange d’huile d’olive communautaire et non communautaire”, alors que “l’huile était d’origine portugaise”. Un étiquetage qui peut par la suite induire le consommateur en erreur lors de son choix en magasin.

Attention aux “trop ​​bonnes affaires”

De plus, les agents de la DGCCRF manipuleraient de l’huile d’olive commercialisée comme “vierge extra” alors que le contenant est en réalité une huile classique. Afin de limiter les risques, la lutte contre la fraude appelle à la vigilance des consommateurs.

“Il faut se méfier des offres qui sont trop bonnes. (…) Quand tu vois une huile d’olive vierge extra pour le prix d’une huile d’olive de base, ce n’est pas normal. Et il faut aussi faire l’étiquetage en français », rappelle le porte-parole de la DGCCRF, cité par : le parisien.

FC Barcelone – Mercato : le directeur sportif du Bayern Munich échange Lewandowski et Laporta. de

Sainte-Marthe, salle 201, autre bureau du Pape (1/5)