in

La dernière Golf 8 du genre ? Volkswagen fait des merveilles !

Le nouveau patron de Volkswagen n’est pas sûr qu’une Golf de neuvième génération verra le jour. L’évolution des réglementations environnementales et la cohabitation avec l’ID.3 placent ainsi la célèbre compacte dans une position délicate.

Entre l’arrivée de la future norme environnementale Euro 7, qui s’annonce extrêmement stricte, et l’avancée forcée de l’électrification imposée par l’arrêt thermique prévu en 2035 sur le marché du neuf dans l’Union européenne (deux sources de coûts élevés pour les constructeurs) , les voitures à essence et diesel, voire électriques, sont prises dans un étau qui pourrait en tuer beaucoup d’ici la fin de cette décennie. Certains modèles emblématiques, commercialement viables pour de nombreuses années encore, ont le vent en poupe. Dans ce contexte Thomas Schäfer, qui vient de prendre la direction générale de la marque Volkswagen, envisage déjà de ne pas renouveler la Golf après la huitième et actuelle génération.

“Il faut évaluer la pertinence de développer un nouveau véhicule qui ne resterait pas au catalogue pendant sept ou huit ans (cycle commercial classique d’une génération de voitures, ndlr). Cela coûte extrêmement cher.” On en saura plus dans douze mois», aurait précisé le patron de Volkswagen, des propos rapportés par nos confrères allemands de Die Welt. La firme Wolfsubrg veut achever ses travaux sur le restylage du modèle actuel avant de se pencher sérieusement sur la question d’une Golf 9.

L’ID.3 pour remplacer la Golf ?

L’équilibre des ventes entre la Volkswagen Golf et l’ID.3 dans les prochains mois pourrait sceller l’avenir de la compacte lancée en 1974. Le constructeur qui envisage d’arrêter la combustion en Europe entre 2033 et 2035 peut se poser la question à savoir lequel de ces deux modèles remplacera l’autre : Golf électrique ou ID.3 nouvelles générations. Car c’est un fratricide entre ces deux voitures qui commence à se dessiner. De plus, si la Golf est toujours en tête des ventes de voitures neuves en Europe, les volumes d’immatriculation baissent avec le marché. En 2021, un peu plus de 205 000 Golfs ont été vendues sur le Vieux Continent, contre un peu plus de 500 000 en 2018 et plus de 400 000 en 2019. “Ce n’est pas une question de part de marché, c’est d’être rentable. Par le passé, nous proposions aussi des produits de niche dans le but de devenir le plus grand constructeur automobile au monde. Aujourd’hui, il s’agit de rendre le système moins complexe”, a expliqué Thomas Schäfer. . Et d’ajouter : « Pour ce faire, nous avons besoin de modèles de base qui fonctionnent vraiment bien, comme la Coccinelle ou la Golf.” Mais juste au lancement, l’ID.3 était présentée comme la nouvelle icône Volkswagen dans la lignée de ces deux classiques. Les suivra-t-il ?

publié le 02/08/2022 Actualisé 03/08/2022

Tudor, un réveil tant attendu / Ligue 1 / Olympique de Marseille / SOFOOT.com

en Californie, un incendie dévastateur et des scènes apocalyptiques