in

La première publicité de Metaverse mettant en vedette Keke Palmer est en ligne, et c’est très embarrassant

la métaverse a maintenant un publicité officielle réalisé par la société méta, nouveau nom de groupe Facebook créé par Marc Zuckerberg. Cela prendrait toutes les capacités de ce nouveau. il faut révéler monde virtuel, mais à première vue l’objectif ne semble pas tout à fait réussi. Explication.

Facebook : vers le métaverse et au-delà

Si vous n’êtes pas au courant des dernières tendances technologiques, vous ne savez probablement pas ce qu’est le métaverse. C’est’un monde virtuel qui peut être visité à travers les mêmes casques de réalité virtuelle utilisés pour les jeux vidéo. Les promesses de ceux qui défendent ce projet sont de pouvoir faire globalement tout ce qui est possible dans la vraie vie, mais en ligne, comme un jeu vidéo. Seconde vie. Tout ne fonctionne pas encore parfaitementmais en général il est possible de conceptualiser un métaverse comme un monde virtuel où n’importe qui peut accéder à Internet, s’installer et interagir avec d’autres utilisateurs. Et si c’est encore inexact pour vous, tant mieux, car la société Meta (nouveau nom de Facebook, connu pour l’occasion) vient de créer une publicité pour l’expliquer.

L’annonce en question a commencé à circuler sur le Youtube américain du 26 juillet. À 8 minutes 42 secondes, on pense qu’il favorise les activités du métaverse, son fonctionnement et ses promesses, mais il apparaît principalement en forme de lune dans sa forme. On retrouve l’actrice et chanteuse de R&B Kéké Palmer Comme Vishal Shahla “Vice-président de Metaverse» de Meta parlant dans une voiture en ligne droite entrecoupés de petits passages avec des avatars virtuels pour souligner les mots. Si l’esthétique est visuellement déroutante, les mots ne sont pas convaincants non plus.un simple échange avec Keke posant des questions telles que si le métaverse lui permettra de sauter à l’élastique sa grand-mère, de visiter des colonies humaines sur Mars ou même de rencontrer son groupe préféré tout en reconstruisant le Titanic et passez devant l’iceberg qui aurait causé la mort de plus de 1 500 personnes en criant “PAS CETTE FOIS !”

Meta : un appel aux investisseurs

En martelant souvent son propos, Meta veut faire comprendre que “experience” est le mot de passe du métaversepromettant de vivre autant de choses que possible dans le monde virtuel avant qu’elles ne se produisent dans le monde réel. “On va pouvoir voir des choses autour de nous, on va pouvoir toucher ces choses” préciser les acteurs du clip publicitaire, notamment à travers le clip “Maintenant, futur, jamais“, se traduisant par “maintenant, plus tard, jamais”. La publicité n’arrive pas non plus par hasard, puisque Meta a publié très récemment ses résultats financiers et ils commencent à se dégrader pour l’entreprise. Pour la première fois depuis son introduction en bourse en 2012, l’ex-Facebook fait face à une baisse de ses revenus, car les revenus trimestriels de Meta, normalement de 28,8 milliards de dollars, sont en baisse de 1 % par rapport à l’année précédente.

Si cette publicité vous a plu, sachez qu’il y en aura d’autres puisqu’elle fait partie du premier épisode de la série “metavers 101”. Les mondes virtuels d’aujourd’hui sont encore très limités au domaine du divertissement. Les rares incursions en dehors du domaine du divertissement dans le Metaverse n’ont pas été très fructueuses. En France on peut prendre l’exemple de la société Carrefour qui a fait des entretiens d’embauche en réalité virtuelle avant d’avoir une réponse violente des communautés de défense des travailleurs. Nous notons également que ces projets sont également très souvent liés au marché monnaies virtuelles et NFTdeux domaines qui ne servent qu’à créer de la spéculation et dont l’équilibre de marché reste très précaire.

Tension en Asie : “Celui qui joue avec le feu y mourra”… La Chine prévient les Etats-Unis si Pelosi se rend à Taïwan

L’influenceuse Lena Situations dénonce le harcèlement dont elle et sa famille ont été victimes