in

Le nouveau patron de Volkswagen préfère l’essence synthétique à l’électrique

Actuellement chef de PorscheOliver Blume succèdera à Herbert Diess à la tête de en septembre Volkswagen. Mais au-delà du changement de leader, c’est surtout la stratégie du constructeur allemand qui peut complètement changer. En effet, si Herbert Diess est un ardent défenseur de l’électrique, Olivier Blume, lui, n’a jamais caché son attrait pour l’essence de synthèse, rapporte le site. TéléphoneAndroidLundi 1er août.

Pendant sa présidence chez Porsche, Porsche a soutenu l’essence synthétique. Porsche a donc investi près de 75 milliards de dollars dans un carburant composé d’hydrogène et de dioxyde de carbone, précisent nos confrères. Pour autant, le futur patron de Volkswagen ne serait pas contre le passage à l’électrique. En effet, il a participé à la sortie des véhicules 100% électriques Taycan et bientôt Cayenne et Macan chez Porsche.

Fin juillet, le constructeur allemand a annoncé la départ surprenant de son chef. Ce choix a été décidé “d’un commun accord” lors d’une réunion du conseil de surveillance de Volkswagen, selon un communiqué. Herbert Diess était sur la sellette au sein de l’entreprise depuis des mois, en proie à des tensions récurrentes avec de puissants représentants du personnel et d’autres dirigeants de groupe engagés dans un profond virage stratégique.

Cliquez ici pour en voir plus

Carburants : Les prix à la pompe continuent de baisser en France
Trois voitures légendaires de James Bond mises aux enchères
Tesla : vous ne bénéficierez plus de la navigation gratuite à vie
Mal garé, écope d’une amende de stationnement de… 6 millions d’euros
Mal réglé, un radar du Gers flashe à tort des milliers d’automobilistes

Paul Pogba (Juventus Turin) ne sera pas opéré et absent cinq semaines

Aymeric Caron veut mettre fin aux corridas en France