in

Le PSG réagit sèchement au futur patron de l’OL

John Textor avait vivement critiqué le système académique du Paris Saint-Germain.

Paris est venu en Floride avec ce stupide programme de la PSG Academy où tout le monde portait des maillots. Les gens du PSG sont venus et ont créé ce programme, une licence, et ils m’ont dit qu’aucun enfant n’irait au PSG. Et j’ai pensé, pourquoi? Pourquoi diriez-vous cela, venir en Floride où il y a des Latinos et déclarer qu’aucun de ces enfants ne fera partie de l’équipe ? Pourquoi es-tu ici ? Vendre des pulls ?Cette projection signée John Textor, le futur patron américain de l’Olympique Lyonnais, dans les colonnes de L’équipe Le Paris Saint-Germain n’a pas du tout aimé.

Responsable du développement international de la marque PSG, Nadia Benmokhtar a répondu à l’homme d’affaires. “Apparemment ce monsieur ne sait pas que le recrutement de mineurs à l’étranger est interdit par les règles internationales de la FIFA. Et que promettre à de jeunes Américains de moins de 18 ans de les recruter à Paris serait illégal. répond le chef dans des commentaires passés par L’équipe.

REGARDE AUSSI – John Textor, patron de l’OL : «Il y a un équilibre incroyable entre sports et divertissements ici»

Le nouvel investisseur devrait mieux savoir ce qui se passe en dehors de la Floride

Nadia Benmokhtar

Et le PSG d’expliquer le but de son action à travers ses académies : « John Textor n’a pas compris l’essence de la PSG Academy. C’est avant tout une école de football. Qui peut se vanter de 162 centres dans 18 pays pouvant accueillir au total 22 500 enfants vivant leur passion ? Il ne s’agit pas de donner des maillots, d’avoir une licence, il s’agit d’un réseau d’entraînement véritablement mondial, reconnu comme l’une des meilleures écoles de football ! Le Paris Saint-Germain forme des éducateurs, qui à leur tour véhiculent les valeurs d’excellence, de plaisir, de fair-play et permettent l’épanouissement de milliers d’enfants.

“A plus petite échelle, l’Olympique Lyonnais essaie de faire quelque chose de similaire avec ses académiesnote Nadia Benmokhtar. Je ne pense pas que dans ces académies lyonnaises, comme au PSG, il s’agisse de distribuer des maillots. Le nouvel investisseur devrait mieux savoir ce qui se passe en dehors de la Floride.


REGARDE AUSSI Football : “Le mercato du PSG a du mal à se dessiner”, analyse Sébastien Ferreira

Laurent Luyat malade : il donne de ses nouvelles avant une échéance importante

EDF pourrait encore réduire sa production nucléaire