in

le taux de chômage en juin inchangé à 6,6%, toujours à son plus bas niveau

publié le lundi 01 août 2022 à 12h51

Le taux de chômage dans la zone euro est resté inchangé en juin à 6,6% de la population active, son plus bas historique, a annoncé lundi l’institut Eurostat.

Ce pourcentage de 6,6%, déjà enregistré en mai, a été atteint en avril, selon les chiffres révisés d’Eurostat.

L’indicateur est au plus bas depuis que l’Office statistique européen a commencé à compiler cette série en avril 1998.

Pour l’ensemble de l’Union européenne, le taux de chômage s’est établi à 6,0%, un chiffre également identique à celui de mai, revu à la baisse, également un plus bas historique.

En juin, le taux de chômage a baissé de 1,3 point dans la zone euro en un an et de 1,2 point dans l’UE.

Cependant, chez les jeunes (moins de 25 ans), le taux de chômage en juin a augmenté de 0,4 point par rapport à mai dans la zone euro et de 0,3 point dans l’UE, à 13,6 % dans l’UE et la zone euro.

Environ 12,93 millions d’hommes et de femmes sont restés au chômage dans les 27 pays de l’UE, dont 10,92 millions dans les 19 pays qui partagent la monnaie unique.

Dans l’UE, les taux de chômage les plus élevés en juin ont été enregistrés en Espagne (12,6%), en Grèce (12,3%), en Italie (8,1%) et en Suède (7,6%).

En France, 7,2% de la population active était au chômage, selon les données d’Eurostat.

La République tchèque (2,4%), la Pologne (2,7%) et l’Allemagne (2,8%) avaient les taux de chômage les plus bas.


Le taux de chômage est le nombre de chômeurs en pourcentage de la population active.

Les chiffres d’Eurostat sont basés sur la définition du chômage du Bureau international du travail (BIT).

Les chômeurs sont ceux qui ont activement recherché un emploi au cours des quatre dernières semaines et qui sont disponibles pour travailler dans les deux prochaines semaines.

Tudor parle de défaite et de l’affaire Under, Clauss donne un coup de pied à Fofana

En Libye, la production de pétrole retrouve ses niveaux d’avant le blocus