in

L’exportation de céréales au cœur des pourparlers entre Macron et Zelensky

Lors d’un appel téléphonique lundi, les présidents français et ukrainien ont spécifiquement évoqué le sujet de la reprise des exportations de céréales, alors qu’un premier navire a quitté le port d’Odessa lundi matin.

Premier coup de fil entre Emmanuel Macron et Volodymyr Zelensky depuis juin. Au cours d’une conversation téléphonique d’une durée d’environ 1h30, les deux dirigeants ont notamment évoqué la question des exportations de céréales qui vont reprendre en Ukraine avec le départ, ce lundi matin, d’un premier navire chargé de céréales depuis le port d’Odessa, BFM TV appris.

L’Union européenne a appelé à la “mise en œuvre intégrale” de l’accord d’Istanbul concernant la reprise de ces exportations. A ce stade, l’Elysée considère le premier départ de ce navire comme une avancée “saine” dans les opérations.

“Le président de la République s’est félicité aujourd’hui du départ du port d’Odessa d’un premier navire transportant des céréales ukrainiennes. Il a également indiqué que les efforts européens pour exporter des céréales ukrainiennes par voie terrestre et fluviale se poursuivront dans le cadre de corridors de solidarité”, écrit l’Elysée. dans un communiqué de presse.

Premier échange depuis le 16 juin

Toujours selon l’Elysée, Emmanuel Macron a réitéré son soutien aux Ukrainiens et “dit sa détermination à faire en sorte que ces crimes ne restent pas impunis”, alors qu’une équipe d’experts légistes français avait été envoyée en Ukraine. Un groupe renforcé par le “don d’un laboratoire mobile d’analyses ADN”, précise l’Elysée.

Le président français a également réaffirmé son intention de continuer à soutenir les forces armées ukrainiennes afin qu’elles « puissent résister à l’agression de la Russie ». Le président de la République et le président de l’Ukraine sont convenus de poursuivre leurs efforts conjoints pour contrer la désinformation russe à l’échelle mondiale.

Il s’agit du premier échange entre les deux dirigeants depuis le 16 juin, date à laquelle Emmanuel Macron s’est rendu à Kiev pour la première fois depuis le début de la guerre en Ukraine. A cette occasion, la France confirme son soutien militaire et annonce l’envoi de nouveaux canons Caesar dans le pays.

Espoir… mais aussi peurs

Volodymyr Zelensky s’exprimait depuis le port d’Odessa vendredi lorsque le navire turc en question a commencé à faire le plein de céréales, une première depuis le début de l’invasion russe le 24 février. “Le plus important pour nous, c’est que le port fonctionne et que les gens travaillent”, a-t-il déclaré à l’occasion, entouré de responsables ukrainiens et d’ambassadeurs du pays du G7.

“Nous pensons que c’est sur le point de commencer. […] Mais nous ne savons pas comment cela va se passer parce que nous savons à qui nous avons affaire.”

Lisa Hadef et Elisa Fernandez

Horoscope de la semaine du 1er au 7 août 2022, voici ce qui vous attend

Un incendie détruit la Florence Renaissance des studios romains de Cinecittà