in

Macron salue la reprise des exportations de céréales d’Odessa

Emmanuel Macron et Volodymyr Zelensky, le président ukrainien, se sont entretenus au téléphone pendant 1h30, leur premier échange depuis leur rencontre du 16 juin à Kiev.

Le président français Emmanuel Macron accueilli lundi 1er août lors d’un échange avec son homologue ukrainien Volodymyr Zelenski la reprise du transport des céréales depuis le port d’Odessa, précisant que le «Efforts européenscontinuera d’aider Kiev à exporter ses céréales, selon l’Elysée. Les deux dirigeants se sont entretenus au téléphone pendant 1h30, leur premier échange depuis leur rencontre du 16 juin à Kiev, où Emmanuel Macron s’était rendu avec le chancelier allemand Olaf Scholz et le Premier ministre italien Mario Draghi.

Du Fort de Brégançon (Var), où il passe ses vacances, Emmanuel Macron”s’est félicité du départ du port d’Odessa du premier navire transportant des céréales ukrainiennes” et “indiqué que les efforts européens pour exporter les céréales ukrainiennes par voie terrestre et fluviale se poursuivront dans le cadre des corridors de solidarité“, a déclaré l’Elysée.

Pour la première fois depuis le début de laInvasion russe il y a six mois, un bateau chargé de 26 000 tonnes de maïs a quitté Odessa, sur la mer Noire, en route vers le port de Tripoli au Liban, conformément à un accord international visant à atténuer la crise alimentaire mondiale. Ce départ a été unanimement salué : le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres”sincère« s’est félicité du départ de ce premier bateau et a exprimé l’espoir que les exportations reprennent »apportera la stabilité et le soutien indispensables à la sécurité alimentaire mondialeLa ministre britannique des Affaires étrangères, Liz Truss, a déclaré que «ces navires doivent passer librement“.”Il ne peut y avoir de nouveau bombardement depuis le port d’Odessa. prend placea-t-elle déclaré, citant une attaque russe contre le principal port du sud de l’Ukraine le 23 juillet qui a soulevé des inquiétudes quant à la mise en œuvre de l’accord.

REGARDE AUSSI – Guerre en Ukraine : la première cargaison de céréales ukrainiennes quitte le port d’Odessa

Soutien au peuple ukrainien»

Lors de son échange avec le président ukrainien Emmanuel Macron »a réaffirmé son soutien au peuple ukrainien et à sa résistance“pendant qu’il dit”sa détermination à faire en sorte que” Qui “crimes de guerre” Ce “multiplier” ne pas “ne reste pas impuni“, a indiqué la présidence. Il a de nouveau interrogé Volodymyr Zelensky sur “ses besoins militaires, humanitaires et économiques“l’affirmant”La volonté de la France de continuer à soutenir les forces armées ukrainiennes pour leur permettre de résister à l’agression russedit l’Elysée. Il a également affirmé “sa volonté d’apporter un soutien macroéconomique à court termeà l’Ukraine, sans entrer dans les détails.

Emmanuel Macron a également réitéré ses déclarations lors de sa récente tournée au Cameroun, au Bénin et en Guinée-Bissau, mettant en garde les pays africains contre «guerre hybride» que Moscou mène, notamment sur «le plan d’information“. Les deux présidentssont convenus de poursuivre leurs efforts conjoints pour contrer la désinformation russe dans le monde“, précise l’Elysée. A Cotonou, il en a accusé mercredi la Russie”l’une des dernières puissances impériales coloniales“.


REGARDE AUSSI – Guerre en Ukraine : Zelensky supervise la première expédition de céréales

Pourquoi le bonheur des ménages chute quand les prix augmentent

Avez-vous grandi avec Internet dans les années 2000 ? Essayez d’obtenir 10/10 pour ce quiz