in

Match : 5 gagnants et 2 perdants après PSG/Nantes (4-0)

Reprise réussie pour le PSG, grâce au succès écrasant face à Nantes (4-0) pour remporter le Trophée des champions 2022. Si plusieurs joueurs comme Neymar ou Lionel Messi ont marqué des points, d’autres ont peut-être perdu.

Après une tournée d’avant-saison bien négociée au Japon, le PSG a confirmé sa bonne forme du moment avec un premier succès face à Nantes (4-0) au Trophée des Champions 2022 ce dimanche. Porté par la paire Neymar-Messi, le club de la capitale a fait fi des îles Canaries pour la première officielle de Christophe Galtier sur le canapé parisien. De cette rencontre nous avons tiré cinq grands gagnants, contre deux perdants.

Les gagnants :

Christophe Galtier

Difficile de ne pas le désigner comme le grand gagnant de la soirée. Pour sa première sur le banc parisien, l’entraîneur de 55 ans a présenté une équipe parisienne séduisante, quoiqu’encore en période de rodage. Dans la lignée de ce qui s’est vu au Japon, le Français a réaffirmé sa confiance dans son trio défensif avec Sergio Ramos, Marquinhos et Presnel Kimpembe. Entreprenant avec le ballon, bougeant régulièrement et actif quand le ballon est perdu, le PSG de Christophe Galtier les a séduits pour leur rentrée. L’ancien entraîneur de l’OGC Nice a également recueilli les compliments de son homologue nantais Antoine Kombouaré. Un trophée de première entrée dans le placard du club de la capitale. Ce bon élan ne demande plus qu’à être confirmé avant la reprise en Ligue 1 face à Clermont samedi (21h).

Lionel Messi

Après une première saison contrastée au PSG, Lionel Messi a promis le meilleur. Attendu à son tour pour cette première échéance de la saison, l’Argentin a réagi du côté de Tel-Aviv. Premier buteur de la rencontre après un joli crochet sur Alban Lafont, l’ancienne star du FC Barcelone a parfaitement lancé les siens. Le septuple Ballon d’Or était très axial et souvent trouvé entre les lignes par ses partenaires et pouvait se retrouver dans des situations propices à ce qu’il savait faire de mieux. Sa bonne condition physique retrouvée est aussi à mettre du côté des bonnes nouvelles. Après deux buts au Japon, un troisième doit être marqué ici en juillet. Décerné le trophée du meilleur joueur du match en prime. De bon augure pour l’avenir.

Neymar

“Tout revient cette saison”, à commencer par les coups francs ? Alors qu’il a mis quelques minutes à rentrer dans la rencontre, le Brésilien aux jambes retrouvées est devenu le chef d’attaque du PSG. Auteur d’un but brillant avant la mi-temps, le numéro 10 parisien a mis fin à une disette qu’il traînait par un coup franc depuis 2019. Toujours remuant en seconde période, il s’est offert un doublé avec un penalty remarquablement transformé pour Alban Lafont, triomphant lors du dernier match en date. Au milieu des rumeurs sur son avenir, l’international auriverde semble pleinement concentré sur les prochains matchs à venir avec le PSG. Comme Lionel Messi, sa bonne condition physique est une bonne nouvelle pour la capitale.

Vitinha

Le jeune milieu de terrain portugais, première recrue de l’ère Luis Campos au PSG, a fait un grand bond en avant en rejoignant le club de la capitale cet été. Assis aux côtés de Marco Verratti au centre, le Lusitanien a rapidement montré qu’il était un joueur à l’aise avec le ballon, certainement plus que sans contrairement à de nombreux milieux parisiens. Sa complicité technique avec Marco Verratti est déjà un bon point pour son premier, tandis que son placement entre les lignes et sa capacité à jouer vite, sans multiplier les touches de balle inutiles, ont permis au PSG d’avancer plus vite. Une première sérieuse et appliquée.

Dimanche prochain, le Portugais n’aura pas raté une passe sur le rectangle vert (43/43). L’ancien natif des Dragoes aurait même pu être décisif dans les premières minutes de la rencontre si Achraf Hakimi n’avait pas buté contre Alban Lafont. Il en faudra certainement beaucoup plus à Vitinha pour s’assurer une place de titulaire dans l’équipe de Christophe Galtier, mais les premiers pas en petit gabarit sont prometteurs.

Sergio Ramos

Le grand gagnant de ce changement de système, il l’est assurément. Outre Marquinhos et Presnel Kimpembe, l’Espagnol a livré une prestation sérieuse, couronnée d’un nouveau but. Son troisième sous les couleurs parisiennes en seulement 14 apparitions. Face à une attaque qui le mettrait en difficulté avec des joueurs dynamiques comme Moses Simon et Evann Guessand, l’ancien capitaine du Real Madrid a réagi. Quand il s’agit de distribuer les bons points, il est difficile de ne pas en attribuer un au défenseur de 36 ans. En manque d’un renfort défensif toujours espéré côté parisien, Sergio Ramos a marqué son territoire.

perdants :

Arnaud Kalimuendo

En l’absence de Kylian Mbappé (suspendu), le jeune attaquant de la génération 2002 aurait pu revendiquer une place de titulaire à la tête de l’attaque parisienne. Christophe Galtier a finalement préféré Pablo Sarabia, une alternative plus défensive mieux à même de soulager successivement le tandem Verratti-Vitinha. Avec dix petites minutes de jeu, le Français a tout de même réussi à avancer, mais aux comptes, il fait partie des perdants de cette rencontre. Au départ, l’international français ne peut prétendre être réconforté par cette première échéance de la saison et son avenir au sein de la rotation offensive parisienne pose autant de questions auxquelles un départ pourrait trouver des réponses.

Warren Zaïre-Emery

Alors qu’on ne l’imaginait pas débuter la partie, le talentueux milieu de terrain de 16 ans a finalement quitté la feuille de match pour s’installer dans les tribunes du Bloomfield Stadium. Les bons signaux diffusés lors de la tournée au Japon n’ont pas suffi au joueur de la génération 2006 pour prendre place sur le canapé parisien. Pas de quoi se décourager cependant, la saison sera longue et les occasions de rafler des minutes devraient se présenter au jeune Montreuilois. Les départs délibérés d’Idrissa Gueye vers Everton et de Georginio Wijnaldum vers l’AS Roma pourraient aussi le voir gagner du terrain.

le meurtre cruel de l’amant de son ex-femme que personne n’a oublié…

Un supermarché britannique supprime la date de péremption de 500 produits frais