in

Meet Your Maker: When Mario Maker Meets Doom, des créateurs de Dead by Daylight

Actualités du jeu Meet Your Maker: When Mario Maker Meets Doom, des créateurs de Dead by Daylight

Surprendre ! Alors que les studios attendent généralement les grands rendez-vous de l’été comme l’E3/Summer Game Fest ou la gamescom pour annoncer leurs nouveaux projets, Behavior Interactive ne se laisse pas dicter par un calendrier et dévoile Meet Your Maker. Il faut dire que le studio derrière Dead by Daylight avait bien besoin des projecteurs pour s’attarder plus longuement sur ce titre drôle au principe original qui allie création de niveaux et action à tous les niveaux. Ce sera bébé.

Vous construisez ou pillez ?

Meet Your Maker: When Mario Maker Meets Doom, des créateurs de Dead by Daylight

Dans un monde en voie de disparition, les gardes partent en guerre pour récupérer la ressource la plus convoitée au monde : le matériel génétique pur (GenMat). Certains construisent des forteresses meurtrières pour le garder, d’autres infiltrent les bases ennemies pour le reprendre. Meet Your Maker est décrit par les créateurs comme un FPS de construction et de raid futuriste, chaque niveau étant conçu par un acteur de la communauté. En effet, l’utilisateur est invité à découvrir deux types de gameplay très différents. Incarnant Mastermind, le joueur veut créer des niveaux tortueux remplis de pièges rusés et d’ennemis combatifs pour empêcher les aventuriers humains de récupérer le GenMat. Alors qu’il est dans la peau d’un guerrier, il doit parcourir les avant-postes créés par les autres Masterminds pour récupérer le fameux matériel génétique.

Meet Your Maker: When Mario Maker Meets Doom, des créateurs de Dead by Daylight

Représentant d’un genre inhabituel que Behaviour Interactive décrit comme “Constructeur Raider“Meet Your Maker combine les outils d’un éditeur de niveaux avec l’action rapide d’un FPS. D’un côté, la réflexion, de l’autre, le challenge. Grâce à ce système, entièrement basé sur les talents de sa future communauté, Behavior Interactive garantit qu’aucun donjon ne sera identique. Contrairement aux logiciels au gameplay asymétrique comme Resident Evil : Resistance, Meet Your Maker ne réunit pas les attaquants et le Mastermind en temps réel. Lorsqu’un donjon est publié, il est alors proposé aux membres de la communauté comme une expérience 100% PvE. Le créateur peut alors vérifier le nombre de morts dans son niveau, là où ils se sont produits (comme dans Mario Maker), et regarder des replays pour vérifier la périllosité de sa construction.

Dans son sanctuaire, le joueur a tout ce dont il a besoin pour se lancer dans une aventure en tant que Mastermind ou en tant que looter. C’est également là qu’il peut acheter des boosts temporaires et où les pièges peuvent être personnalisés en ajoutant des mods. Il est important de noter que la création comme le raid est accessible jusqu’à deux joueurs en collaboration, histoire de concevoir ou d’explorer des niveaux avec le meilleur de ses camarades. Cependant, pour le moment, nous ne savons pas si Meet Your Maker sera cross-play/cross-platform.

Meet Your Maker: When Mario Maker Meets Doom, des créateurs de Dead by DaylightMeet Your Maker: When Mario Maker Meets Doom, des créateurs de Dead by Daylight

Gardien du donjon

Meet Your Maker: When Mario Maker Meets Doom, des créateurs de Dead by Daylight

En tant que Mastermind, l’objectif est donc de créer l’avant-poste le plus meurtrier imaginable, en plaçant toute une série de pièges et une pelle de monstres. La seule limite ? Ne dépassez pas la jauge de capacité. Ce mode fera ressortir le Jigsaw qui rôde en vous et vous fera redécouvrir vos anciens réflexes de Dungeon Keeper, quand il fallait user d’astuces pour ralentir les héros venus piller le cœur du donjon. L’interface Meet Your Maker est divisée en cinq sections qui regroupent tout ce dont le créateur a besoin pour construire un monde avec des blocs, des pièges, des monstres, des objets et des emblèmes. Pendant la démo, on a pu admirer des murs qui envoient des flèches, des marteaux, des herses, des mécanismes qui activent des lance-flammes ou encore des trappes qui larguent des bombes. Les créateurs en herbe se feront alors un plaisir de créer des trompe-l’œil meurtriers, des couloirs exigus aux plafonds couverts de pièges, ou encore des arènes dangereuses abritant des monstres sanguinaires. Du côté du bestiaire, on pouvait voir des créatures bipèdes bien armées, plus ou moins imposantes, ainsi que des ennemis volants.

Plus de joueurs meurent dans la forteresse, plus le Mastermind gagne de récompenses. L’architecture d’un niveau change en plaçant des blocs de différentes formes (cubiques, triangulaires) et de différentes textures avec des couleurs configurables. En passant devant la démonstration que nous avons pu voir, la création d’un niveau ressemble à une partie de LEGO avec des briques emboîtables. La décoration n’est pas en reste avec une multitude d’éléments à appliquer (tuyaux, ventilateurs, lampes, etc.) pour rendre l’Outpost unique. Bloc après bloc, piège après piège, l’utilisateur conçoit la tour de terreur de ses rêves qui aura pour mission de devenir le cauchemar des aventuriers qui s’y aventureront.. Une petite fonctionnalité intéressante est un système de suivi d’itinéraire permettant aux PNJ de pré-enregistrer des chemins de patrouille personnalisés qui peuvent surprendre les maraudeurs. De quoi infliger des dégâts importants avec un ennemi volant, comme nous l’avons vu dans notre démo. Plusieurs fonctionnalités sociales sont prévues qui vous permettront de noter vos donjons préférés ou de voir les replays vidéo des aventuriers ayant visité nos avant-postes.

Meet Your Maker: When Mario Maker Meets Doom, des créateurs de Dead by DaylightMeet Your Maker: When Mario Maker Meets Doom, des créateurs de Dead by Daylight

Raid in die et réessaye

En tant que pilleur, le but est d’enquêter sur les forteresses créées par d’autres joueurs pour récupérer le matériel génétique puis partir. Pour ce faire, le joueur a la possibilité de modifier les compétences de son personnage pour s’adapter aux défis qui l’attendent. En cas de décès, il est renvoyé au début et doit tout recommencer. Heureusement, le survivant en coopération a la capacité de soigner son ami au sol, ce qui permet d’adoucir un peu le challenge. D’après ce que nous avons pu voir, le gameplay en mode Raid ressemble à celui d’un FPS classique avec sauter, tirer, mêlée, lancer des grenades et jeter un coup d’œil pour voir ce qui se passe.

Nous ne qualifions pas Meet Your Maker de Fast-FPS car le but du jeu en mode Raid est d’avancer prudemment pour ne pas déclencher de piège en comptant les munitions ultra-limitées. Si vous détestez fouiller tous les recoins d’un labyrinthe pour trouver un objet, sachez que les robots indiquent le chemin à suivre pour trouver le GenMat. Une fois la ressource collectée, le nouveau script de trap sera activé. Il faut donc être particulièrement attentif lorsque vos mains se posent sur le précieux sésame. Les mécanismes mortels sont bien sûr destructibles, ils rapportent également de l’XP et des munitions. Le plus dur est de sentir leur présence avant leur départ. Histoire Pour faciliter la progression, les guerriers disposent d’un grappin, accessoire décidément indispensable dans les jeux d’action de ces dernières années.

Meet Your Maker est annoncé pour 2023. Une bêta sera disponible le 23 août pour ceux qui s’inscrivent sur le site officiel. Selon le studio de développement, le titre est destiné à durer avec un système de saisons déployant des contenus post-lancement qui nous ont été promis importants.

L’ONU ouvre une enquête sur les explosions dans la prison d’Olenivka.

Les premiers symptômes du cancer du pancréas et son évolution en 4 étapes