in

Miss France 2023 : qui seront les premières Miss régionales élues à se battre pour succéder à Diane Leyre ?

Ce vendredi 5 août à Beaucaire, la représentante Languedoc-Roussillon du concours Miss France sera annoncée. On connaît déjà plusieurs élus régionaux qui se battront pour succéder à Diane Leyre le 18 décembre à Châteauroux. Tour d’horizon des différents protagonistes.

Qui succèdera à Diane Leyre et deviendra Miss France 2023 ? Si tous les candidats ne sont pas encore connus, six régions ont déjà élu leurs représentants.

Shaina Robin, Miss Guyane

En Guyane, Shaïna Robin, 20 ans, a été élue le 16 juillet en présence de Diane Leyre. Comme indiqué Voicila jeune femme est en deuxième année de classe préparatoire scientifique et rêve de devenir pilote afin de contribuer au « désenclavement » de son territoire.

Elle veut aussi “aider les jeunes des communautés éloignées à accéder aux études”. “Ces derniers voient leurs rêves et leur avenir entravés par l’éloignement et le manque de logement. Ayant vécu cela, j’espère être une source de motivation pour les jeunes Guyanais”, a-t-elle déclaré après son élection.

Oriane Meloni, Miss Corse

Pour représenter l’Ile de Beauté au concours national, Oriane Meloni… devait battre sa sœur jumelle Melody, elle aussi candidate pour la deuxième année consécutive. Pour Infos Corse Netla jeune femme de 22 ans s’est largement présentée et a indiqué vouloir “faire un master en santé publique pour devenir chef de projet et faire de la prévention”.

Passionnée d’équitation, Oriane Meloni a également déclaré vouloir s’impliquer “auprès de l’association Ajax qui vient en aide aux enfants hospitalisés Soniu Zitellini” et promouvoir les “valeurs du monde médical”.

Indira Ampiot, Miss Guadeloupe

Indira Ampiot, à peine âgée de 18 ans, vient d’être élue Miss Guadeloupe. La jeune femme considère selon : Voici travailler dans le “design spécialisé dans la publicité et la communication visuelle”.

Indira Ampiot s’est déclarée surprise après son sacre. “Nous avons toujours une certaine surprise car tous les candidats étaient exceptionnels. Aucun n’était immérité. Nous avons tous eu une chance de gagner”, a-t-elle confié. sur Rci.fm.

Inès Tessier, Miss Saint-Martin et Saint-Barthélémy

Passionnée d’art et étudiante en cinéma au Canada, Inès Tessier, 19 ans, a été choisie pour représenter Saint-Martin et Saint-Barthélémy.

Selon RTLla jeune femme s’est dite très sportive, engagée dans l’écologie et la défense des libertés des femmes.

Chana Goyons, Miss Provence

Elle n’a également que 18 ans et représentera sa région au concours national. Selon Voici, cette « Tropézienne » vient d’obtenir son bac avec mention et souhaite poursuivre ses études « en finance ou en commerce ». Elle dit qu’elle est “passionnée pour le sport” et qu’elle a “pris dix ans de golf de compétition”.

“La notoriété des Misses me permettrait notamment de réaliser mon rêve et d’aider les enfants défavorisés”, a-t-elle déclaré.

Herenui Tuheiava, Miss Tahiti

Elle a été la première Miss régionale élue : vendredi 24 juin à Papeete, Herenui Tuheiava, 23 ans, est devenue Miss Tahiti. Selon TF1la jeune femme est étudiante en master de webmarketing et travaille comme chargée de communication pour Tahiti Tourisme.

Elle dit également qu’elle fait campagne “pour améliorer la condition physique des femmes”, et dit que la compétition lui a permis de renouer avec son père. “Mes parents sont divorcés, je vivais plus avec ma mère. Le fait que mon père soit profondément impliqué, qu’il m’ait soutenu tout le temps dans cette belle aventure, m’a beaucoup touché et m’a permis d’être beaucoup plus proche que lui.” dit-elle, selon nos confrères.

God of War : l’acteur derrière Kratos révèle son incroyable technique pour décrocher le rôle !

Foot PSG – PSG : Messi au Barça, Laporta veut payer sa dette !