in

Plus cher que la console, cet étrange accessoire magnifie l’écran de votre Nintendo Switch

Matériel de nouvelles Plus cher que la console, cet étrange accessoire magnifie l’écran de votre Nintendo Switch

L’Orion est un accessoire coûteux pour la Nintendo Switch et la proposition est, pour ainsi dire, lunaire. Il permet de profiter d’un écran de 11,6 pouces pour jouer à des jeux sur la console, en l’encastrant dans un compartiment au dos de l’appareil. Scénario ?

Vous trouvez l’écran de la Nintendo Switch trop petit pour jouer en déplacement tout en profitant d’une immersion optimale ? Tu n’es clairement pas le seul à penser çaun écran LCD de 6,2 pouces est trop limité Après tout, la plupart des smartphones qui arrivent sur le marché aujourd’hui ont une taille d’écran plus grande.

Une société américaine appelée Up-Switch a décidé de résoudre ce problème en développant L’Orion, un accessoire spécifiquement destiné à la Nintendo Switch. La proposition est très originale.

Une « armure » de 11,6 pouces pour la Nintendo Switch

L’Orion se présente sous la forme deun écran tactile de 11,6 pouces, avec des supports qui vous permettent d’utiliser Joy-Con . peut placer. Toute la subtilité de l’appareil est en quelque sorte à l’arrière. En fait on y trouve une trappe dans laquelle il faut placer la Nintendo Switch elle-même.

Plus cher que la console, cet étrange accessoire magnifie l'écran de votre Nintendo Switch

Une fois l’appareil allumé, vous pouvez profiter du contenu Switch sur l’écran de 11,6 pouces, et utilisez le Joy-Con habituel pour naviguer dans les menus et jouer à des jeux. Résumé, l’Orion agit comme un quai et un écranpour simuler l’expérience que vous pourriez avoir lors de la connexion de la Nintendo Switch à un téléviseur.

Plus cher que la console, cet étrange accessoire magnifie l'écran de votre Nintendo Switch

L’Orion peut également être utilisé comme écran portable à d’autres fins. Il dispose d’une connectique HDMI, lui permettant d’être connecté à un ordinateur portable, une PS5 ou une Xbox. Il dispose également de deux haut-parleurs stéréo.

Un accessoire lourd… et cher

Quand nous vous avons dit que la proposition d’Orion était la lune, l’idée n’était pas seulement de faire un super jeu de mots. Vous pouvez certainement profiter d’une expérience mobile sur Switch avec un écran plus grand avec cet accessoire, mais cependant, les inconvénients associés sont importants.

Tout d’abord, l’Orion pèse 680 grammes, un poids qui ne tient pas compte de celui de la Nintendo Switch, qui est de 421 grammes lorsqu’il est associé à deux Joy-cons. Nous terminons donc par un appareil de 1,1 kg à tenir dans les mains pour jouer, ce qui pourrait devenir difficile à porter très rapidement. Et c’est sans compter l’éventuelle batterie externe que le constructeur invite à utiliser pour prolonger l’autonomie de cet ensemble.

Plus cher que la console, cet étrange accessoire magnifie l'écran de votre Nintendo Switch

L’autonomie peut aussi être un problème très rapidement, car l’écran Orion utilise la batterie du Switch pour fonctionner. Le constructeur évoque la possibilité de brancher l’accessoire sur une prise pour alimenter le tout, mais dans ce cas il est impossible de jouer en déplacement.

Enfin, l’autre point gênant n’est autre que : le prix de cet appareil : 299,99 $. A l’heure où l’on trouve la Nintendo Switch neuve à moins de 270 euros, il y a de quoi frissonner ! Disponible à la vente aux États-Unis, cet accessoire ne devrait pas traverser l’Atlantique de sitôt. Si vous êtes intéressé, c’est sur le site Up-Switch que ça se passe.

Acheter Nintendo Switch sur Amazon


À propos de la Nintendo Switch

Cette page contient des liens d’affiliation vers certains des produits que JV a sélectionnés pour vous. Chaque achat que vous ferez en cliquant sur un de ces liens ne vous coûtera pas plus cher, mais le e-commerçant nous verse une commission.
Plus d’informations manuel d’utilisation.

L’Azerbaïdjan revendique la conquête de plusieurs positions dans l’enclave montagneuse

AUTOPSIE DES ÉTOILES. Michel Berger, ce dernier geste tendre envers France Gall qui lui a coûté la vie