in

Pourquoi les prix du carburant sont susceptibles d’augmenter à nouveau?

La chute des prix du pétrole a contribué à calmer la frénésie des prix à la pompe. Malheureusement, la tendance pourrait s’inverser en fin d’année.

Vous devrez vous habituer à payer un prix élevé pour le carburant. Si le prix moyen de l’essence et du diesel baisse depuis plusieurs semaines, cela ne devrait être que temporaire avec des prix du pétrole qui devraient remonter vers la fin de l’année

“Il manque 1 million de barils de plus par jour pour que les stocks ne baissent pas”, résume Alexandre Andlauer, analyste financier chez Kpler, ce mercredi sur BFM Business. Cependant, si le stock baisse, le prix monte.

“Malheureusement, il faut s’habituer à un prix du pétrole élevé”, souligne-t-il et précise que sans aide de l’Etat on est “facilement entre 2,20 euros et 2,50 euros” à la pompe.

Sauf récession…

“Les prix du pétrole se situent entre 90 et 120 dollars et il y a un risque que nous dépassions les 120 dollars”, poursuit-il. Sur les prix à la pompe c’est un peu différent parce qu’on passe par la raffinerie et on sait qu’en Russie on sera puni et donc on risque d’avoir un plus gros écart entre le prix du pétrole et le prix raffiné.”

Surtout, la situation devrait durer plusieurs années, “à moins qu’il y ait une récession économique mondiale, ce qui signifie une forte baisse de la demande, et à ce moment-là l’offre serait suffisante par rapport à la demande. Mais ce serait une mauvaise nouvelle”, conclut-il. l’analyste.

En effet, les initiatives de lutte contre le changement climatique ont entraîné une forte réduction des investissements dans les infrastructures pétrolières ces dernières années, avec pour conséquence : une hausse quasi inexorable du prix du baril pour la prochaine décennie.

Pour rappel, le gouvernement introduira une réduction de 30 cents le litre sur le carburant en septembre, remplaçant la réduction de 18 cents en vigueur depuis le 1er avril. Mais cet appareil n’est pas fait pour durer.

Thomas Le Roy Journaliste BFM Business

Monica Lewinsky demande à Beyoncé de supprimer les paroles la mentionnant dans une chanson

La Finlande saisit des biens militaires à la frontière russe