in

Quand l’Alpine A110 de la gendarmerie finit les quatre roues en l’air dans la Meuse

Quelques mois après sa livraison, une Alpine A110 de la gendarmerie a déjà été mise hors service. La faute à un accident de la circulation sur une autoroute de la Meuse. Explication.

L’Alpine A110 Gendarmerie vient de vivre son premier road trip. Depuis les livraisons aux différentes brigades, il s’agit du premier accident de ce type officiellement enregistré. Ces véritables voitures de course permettent aux agents d’effectuer des interceptions à très grande vitesse.

Des circonstances encore inconnues

C’est un automobiliste qui a vu l’accident sur l’autoroute A4 près de Fresne et Woëvre (Meuse), rapporte Nouvelles. Ce dernier a pris une photo de l’Alpine A110 des gendarmes dans une très mauvaise posture. Postée sur les réseaux sociaux, la photo a fait le buzz. Vous pouvez voir la voiture de police en arrière-plan, les quatre roues en l’air et deux traces de dérapage.

Sur Twitter, le directeur général adjoint de la marque n’a pas manqué de commenter l’accident et de recommander une véritable formation aux gendarmes. “L’Alpine est facile à conduire, mais à partir d’une certaine vitesse il faut vraiment former les gendarmes…”, a-t-il lancé.

Les circonstances exactes de l’accident n’étaient pas encore connues dimanche 31 juillet. Cependant, selon les premières informations de Argus, il s’agirait d’une voiture de la brigade du peloton d’autoroute de Verdun dans la Meuse. Ces voitures sont régulièrement utilisées par les gendarmes dans la lutte contre les infractions majeures au code de la route.

Lutte contre les excès de vitesse

Les voitures ont été livrées dans 26 départements français depuis le début de l’année. Ils représentent le renouvellement progressif de la flotte des gendarmes français. Dans l’Hérault, l’EDSR 34 est chargée de conduire la voiture.

« La mission de l’équipe d’intervention rapide est de gérer toutes les interventions rapides. Elle est composée de deux pilotes aguerris qui ont reçu une formation spécifique avec des sélections très poussées. De plus, dans l’Hérault, ce sont les deux seuls pilotes qualifiés pour conduire cette Alpine dans un opérationnel pour gérer la situation », déclarait en mai le commandant Sébastien Bruche à la tête de l’EDSR 34 Repas gratuit.

Et de préciser l’importance primordiale des Alpines : « Leur cœur de métier est la lutte contre les excès de vitesse, principalement sur le réseau autoroutier. dispositif pour intercepter un fugitif en particulier.”

EN DIRECT – Grand Prix de Hongrie : Leclerc prend les commandes

La Russie va acquérir un nouveau missile hypersonique “dans les prochains mois”, annonce Vladimir Poutine