in

quel rôle pour Mukiele à Paris ?

Nordi Mukiele rejoindra le PSG lors de ce mercato estival et s’engagera dans la capitale pour cinq ans. Solide à la droite de Leipzig, l’international tricolore va se retrouver en concurrence avec Achraf Hakimi avec l’ambition de ne pas être un simple dirigeant ou farceur.

Colin Dagba a été prêté à Strasbourg et le PSG s’est mis en quête d’un joueur capable d’évoluer dans le couloir droit lors du mercato estival. Le club francilien semble avoir trouvé la perle rare avec Nordi Mukiele et le défenseur français va très prochainement quitter Leipzig et signer à Paris pour devenir la troisième recrue de l’ère Galtier après Vitinha et Hugo Ekikike.

Après quatre saisons en Allemagne et à un an de la fin de son contrat, l’ancien de Montpellier et Laval va franchir une nouvelle étape dans sa carrière et renforcer l’effectif de Christophe Galtier. Un joli coup qui pourrait être rapidement officialisé pour un montant d’environ 15 millions d’euros. Une fois recruté par le PSG, Nordi Mukiele devra encore se battre pour trouver sa place dans l’équipe.

>> Toute l’actualité du mercato en direct

Hakimi toujours numéro 1 ?

Nordi Mukiele a quitté Montpellier en 2018 et a laissé une belle image en Ligue 1. Idem lors de son départ de Leipzig cet été. En quatre saisons sur le Rhin, la partie française s’est forgée une sacrée réputation. Après une saison d’adaptation au RBL en 2018-2019, un exercice passé en duo avec Lukas Klostermann, l’international tricolore (une sélection en 2021) a ensuite profité du remplacement dans les cendres de l’Allemand pour prendre la tête et un titulaire indiscutable en Saxe. Après quatre ans en Bundesliga, et quelque 145 matchs disputés avec Leipzig toutes compétitions confondues, Nordi Mukiele affrontera une nouvelle fois la grosse concurrence à Paris.

Et ce n’est pas pour rien qu’il semble difficile de jeter Achraf Hakimi de son couloir droit. Le Marocain, recruté à l’Inter Milan en 2021, a coûté à Paris près de 60 millions d’euros. Auteur d’une première saison honorable au PSG et pas du même succès qu’en Lombardie, le latéral des Lions de l’Atlas semble néanmoins rester l’option numéro 1 de Christophe Galtier. Mais là où son prédécesseur Mauricio Pochettino rechignait à le sortir de son effectif alors même que le défenseur africain ne brillait pas, le nouvel entraîneur parisien pourra laisser Hakimi tranquille sans perdre en qualité sur le terrain grâce à la présence de Nordi Mukiele.

Un profil plus défensif que Hakimi

Ordonnez alors à Nordi Mukiele de saisir toutes les opportunités que lui offrira le technicien francilien. Et force est de constater que celui qui s’engage pour un retour dans la région où il a grandi (il est né à Montreuil en Seine-Saint-Denis) a de grandes chances de jouer. Très offensif dans son couloir droit, et notamment dans le 3-4-1-2 utilisé par Christophe Galtier lors de la pré-saison, Achraf Hakimi semble parfois avoir un peu de mal sur le terrain défensif.

Et si Nordi Mukiele ne manque pas de qualités techniques et offensives, comme en témoignent ses 10 buts et 11 passes décisives en quatre ans avec Leipzig, l’aspect défensif de son jeu est l’un de ses grands atouts.

Son effort défensif ne fait aucun doute, tout comme sa capacité à enchaîner les courses. Fort dans les duels et solide dans les un contre un, le Français est un gage de sécurité. Toujours en Ligue des champions où il a déjà disputé 23 matches (deux buts). A l’aise aussi bien en défense à quatre qu’à cinq, il maîtrise parfaitement son positionnement dans les deux schémas. Joueur de caractère, le futur Parisien bénéficie également d’un profil plus athlétique que son concurrent marocain.

>> Le meilleur de la Ligue des champions est sur RMC Sport

Un énorme atout : sa polyvalence

Dur dans les duels et doué d’un bon jeu aérien, Nordi Mukiele a parfois aidé en défense centrale. A Montpellier comme à Leipzig (et même à Laval commandé par Denis Zanko), le Français est en cendres dans une défense à trois ou quatre. Avec le nouveau système tactique de Christophe Galtier, le joueur de 24 ans semble capable d’évoluer aussi bien en piston que sur le côté droit du trio central. Cette polyvalence était un plus dans l’esprit du nouvel entraîneur parisien lors de la recherche d’un renfort défensif.

“Le club cherche un piston qui puisse être polyvalent. Pour doubler le poste, on a aujourd’hui Dina-Ebimbe qui n’est pas une spécialiste”, a déclaré Christophe Galtier lors de la tournée parisienne au Japon à propos de la rumeur de Mukiele. Le futur joueur du PSG coche donc toutes les cases que l’entraîneur francilien espère.

A l’heure où le PSG cherche des portes de sortie pour Abdou Diallo et où Christophe Galtier cherche à constituer un groupe soudé, la polyvalence de Nordi Mukiele lui donnera une chance de briller lorsqu’il s’agira de remplacer Sergio Ramos ou Marquinhos en défense centrale. .

Et comme il l’a fait jusqu’ici dans sa carrière, le défenseur ne devrait avoir aucun mal à convaincre le technicien de tout ce qu’il peut apporter à son effectif. Se remémorer les bons souvenirs de Didier Deschamps ?

Jean-Guy Lebreton Journaliste RMC Sports

Qui peut nous battre ?

l’un des principaux syndicats appelle à la grève mercredi, retards et annulations attendus