in

Starlink, la solution en cas de panne internet ?

Posté

Pénurie d’électricitéStarlink, la solution à l’effondrement d’Internet ?

La Suisse pourrait profiter du réseau Internet par satellite Starlink, propriété d’Elon Musk, en cas de panne de courant, selon le “SonntagsZeitung”. Cependant, les coûts de mise en service d’un tel système sont élevés.

Cette pose longue montre la trajectoire d'un groupe de satellites du réseau Starlink.

Cette pose longue montre la trajectoire d’un groupe de satellites du réseau Starlink.

AFP

La guerre en Ukraine et ses conséquences sur l’économie mondiale ont remis Starlink sous les projecteurs, écrit le « SonntagsZeitung ». Depuis que la Russie a détruit ses connexions Internet, l’Ukraine peut compter sur Le réseau satellite d’Elon Musk maintenir l’infrastructure numérique du pays. Les Ukrainiens peuvent ainsi continuer à communiquer avec leurs proches.

En outre, la société américaine pourrait aider à fournir une bande passante suffisante pour les connexions Internet en vue d’une éventuelle pénurie d’électricité. En cas de panne de courant, les antennes mobiles tombent en panne après un court laps de temps et le réseau s’effondre.

en suisse, les réseaux mobiles sont mal protégés contre de tels événements. Le fournisseur d’accès Internet du patron de Tesla pourrait résoudre ces perturbations en cas de coupure de courant, selon le journal germanophone. Starlink est disponible en Suisse depuis plus de six mois. Cependant, il nécessite que les espaces ouverts soient accessibles en hauteur.

Un réseau coûteux

Le réseau est aussi cher, ajoute le “SonntagsZeitung”. L’abonnement coûte 94 francs par mois, mais il faut ajouter 672 francs pour obtenir l’antenne parabolique et l’appareil réseau nécessaires à la mise en service. Le nombre de clients de l’entreprise américaine en Suisse est inconnu. Il y en a 400 000 dans le monde.

(clé)

Transferts – PSG : Messi, Mbappé… Neymar défie Campos pour le mercato

La tension monte dans le nord du Kosovo, la mission de l’Otan se dit “prête à intervenir” en cas d’instabilité