in

Un été en rouge ! Trois recettes pour cuisiner des tomates

Consommée à partir de juillet et au plus tard jusqu’en octobre, la tomate est le fruit d’été par excellence. Reine des solanacées, Solanum lycopersicum, également appelée “Pomme d’Or” (pomodoro en italien) est un fruit originaire des Andes, importé sur le vieux continent par les conquistadors au 16e siècle. Craignant sa toxicité, les Européens l’ont d’abord utilisé comme ornement et n’ont commencé à en consommer qu’au 18ème siècle.e siècle.

Il existe plus de 12 000 variétés de tomates dans le monde, des petites “tomates groseilles” aux grosses “cœur de boeuf”, rares tomates bleues “osu bleue”, “ananas”, “cornue des andes”, “boudin vert” ou la grande “tomate voyageuse” à lobes détachables.

Populaire dans le monde entier, il est devenu un emblème des excès de l’industrialisation. Pour la déguster – elle peut être consommée crue ou cuite, farcie, pochée ou grillée, en soupe, en salade, en tartare – évitez les tomates de serres chauffées, insipides et fleuries, servies en plein hiver.

Pain quotidien

La recette de la Panzanella est antérieure à l’arrivée des tomates en Europe et était à l’origine préparée sans… mais c’est bien meilleur avec. Originaire de Toscane, typique de la “cucina povera” italienne, ce plat associe la tomate au concombre, les oignons, le basilic et le pain de campagne rassis, un peu de sel, de l’huile d’olive et un trait de vinaigre. Le mélange doit être préparé au moins 30 minutes à l’avance afin que le pain (qui peut être pré-humidifié et émietté) absorbe bien le jus.

délices d’hiver

Pour conserver les bonbons à la tomate, une gourmandise savoureuse à déguster tout l’hiver, rôties au moins 2 heures à basse température (100°C), 2 kilos de petites tomates cerises, coupées en deux, disposées sur botte ou feuilles de figuier et saupoudrées de sel, sucre , poivre, thym ou sarriette.

Salmorejo andalou : la recette d’Alexis Muñoz.

Ingrédients pour 4 personnes

  • 1 kg de tomates rouges juteuses et savoureuses
  • 200 g de chapelure (très épaisse)
  • 100 ml d’huile d’olive extra vierge d’une variété (de préférence picual ou arbequina)
  • 1 gousse d’ail
  • sel
  • 2 œufs durs
  • 150 g de jambon ibérique

Étape 1 : la soupe aux tomates

Peler et réduire en purée les tomates dans un mélangeur puissant. Ajouter la chapelure, l’ail écrasé, une pincée de sel et bien mélanger. Ajouter progressivement l’huile d’olive et continuer à mélanger jusqu’à consistance lisse et crémeuse. Passez au chinois si nécessaire. Goûtez et ajustez le sel.

Il vous reste encore 57,04% de cet article à lire. Ce qui suit est réservé aux abonnés.

La Gazelle, la 2 CV du 21e siècle, une voiture low-tech et électrique conçue à Bordeaux

Cette carte interactive montre la personne la plus célèbre de votre ville