in

un patient testé positif depuis plus de 13 mois a été guéri par ses médecins

Un patient testé positif au Covid-19 pendant 411 jours a finalement été guéri par une combinaison d’anticorps, ont annoncé vendredi 4 novembre des chercheurs britanniques. Ce dernier a dû analyser génétiquement son virus pour trouver la bonne réponse à la maladie.

Le patient, dont le système immunitaire avait été affaibli par une greffe de rein, a contracté la maladie en décembre 2020. Il testé positif en continu jusqu’en janvier 2022.

Une infection persistante, autre qu’un long Covid ou des épisodes répétés de la maladie, peut toucher un petit nombre de patients dont le système immunitaire est déjà affaibli. Ils peuvent être testés positifs pendant des mois voire des années, l’infection “grond tout le temps”explique Luke Blagdon Snell, spécialiste des maladies infectieuses à la fondation Guy et St Thomas du British Public Health Service (NHS).

Environ la moitié continuent de présenter des symptômes, comme une pneumonie, a-t-il déclaré à l’AFP, ajoutant qu’il restait encore de nombreuses inconnues sur le Covid-19. Dans une étude publiée dans la revue Maladies infectieuses cliniquesune équipe de chercheurs dirigée par Luc Blagdon Snell, décrit comment un homme de 59 ans a finalement vaincu son infection après plus de 13 mois.

Pour savoir s’il avait été infecté plusieurs fois ou s’il avait une infection persistante, les chercheurs ont utilisé une analyse génétique rapide (séquençage des nanopores). Les résultats ont montré qu’il s’agissait de la deuxième hypothèse. Les chercheurs ont donc donné une combinaison d’anticorps monoclonaux, le casirivimab et l’imdevimab, qui a apparemment fonctionné.

Mais ce succès est lié au fait que le patient était infecté par une ancienne version du coronavirus. Cette variante, dominante fin 2020, a depuis été remplacée par d’autres incarnations. Or “les nouvelles variantes (…) sont résistantes à tous les anticorps disponibles au Royaume-Uni, dans l’UE et même aux États-Unis”note Luke Blagdon Snell.

l’UE approuve un traitement préventif contre la maladie

Tout le monde ne perçoit pas les couleurs de la même manière