in

Un serveur de McDonald’s a été abattu pour des frites froides à New York

Un employé d’un restaurant McDonald’s à New York est au seuil de la vie ou de la mort après avoir été blessé par balle lors d’une altercation avec un jeune homme et sa mère autour de frites froides, ont rapporté mercredi la police et un journal local. Dans une ville aux tirs quotidiens, ce nouveau drame s’est produit lundi soir à Brooklyn, l’un des cinq arrondissements de New York. La police municipale (NYPD) a confirmé à l’AFP qu’un homme de 20 ans était en garde à vue et accusé de “tentative de meurtre” et “possession d’une arme à feu”. Son compagnon, 18 ans, est également détenu et poursuivi pour : “possession d’une arme à feu”.

Victime dans un “état critique”

De l’histoire du NYPD et du tabloïd Poste de New YorkUn jeune homme de 23 ans, serveur chez McDonald’s, a été grièvement blessé lundi en début de soirée par une balle dans le cou et reste hospitalisé. “un état critique”. Tout a commencé par une vulgaire dispute entre une femme de 40 ans et l’employé autour de frites servies froides, selon le journal. Se sentir ridiculisé par le personnel de McDonald’s à propos de la température de ses frites, le client,… Poste de New York, puis appelle son fils par vidéo. Ce dernier fait irruption dans le restaurant, se heurtant au serveur avant que les deux ne se disputent à l’extérieur. Le fils du client a alors brandi une arme à feu et tiré sur l’employé, a indiqué la police.

la Poste de New York a publié une photo de la victime juste avant le drame et une autre allongée sur le trottoir visiblement secouée. La victime était inconnue des forces de l’ordre, contrairement à son agresseur, qui a été interpellé à plusieurs reprises pour divers crimes et délits. La prolifération des armes à feu dans les grandes villes des États-Unis est un fléau : près de 400 millions sont aux mains de civils, soit 120 armes à feu pour 100 habitants, selon le groupe Small Arms Survey, et plus de 45 000 personnes ont été tuées, selon le l’association Gun Violence Archive en 2020 sont morts de ces armes à feu, dont la moitié par suicide. À New York, le nombre de victimes (morts et blessés) des fusillades entre le 1er janvier et le 31 juillet 2022 était de 988, contre 1 051 à la même date en 2021, selon les statistiques hebdomadaires du NYPD.

Biden n’a pas réussi à convaincre l’Arabie saoudite

Des «empreintes de pas fantômes» vieilles de 10 000 ans révélées dans le désert de sel de l’Utah