in

Van Vleuten regrette le manque de fair-play de ses concurrents

Annemiek Van Vleuten, vainqueur dimanche du Tour de France féminin, a critiqué l’attitude de l’équipe SD Worx, qui a accéléré lorsque la Néerlandaise a eu un problème technique.

C’est un incident qui n’a finalement aucune conséquence, mais Annemiek Van Vleuten, vainqueur du Tour de France féminin dimanche, n’a pas vraiment pu l’apprécier. Alors qu’elle a eu un problème mécanique, le maillot jaune néerlandais sur le dos, s’est coincé dans une casse sur la dernière étape.

Une situation provoquée par l’équipe SD Worx de la deuxième au classement général, Demi Vollering, qui a accéléré en tête du peloton et pris quelques minutes à Van Vleuten. Et ce dernier a regretté cette attitude.

« Je suis une coureuse qui aime le fair-play, me confiait-elle en fin de course. Comme on a vu van Vingaard avec Pogacar parmi les garçons (lors de la 18e étape du Tour de France messieurs, le Danois avait attendu le Slovène , son dauphin, victime d’une chute en descente, ndlr), par exemple. J’ai bien aimé, et les victoires ont plus de valeur avec le fair-play, oui.. Peut-être que d’autres équipes voient les choses différemment et je suis très content de être à Movistar, où vous voulez gagner avec fair-play.”

“Certaines personnes devraient regarder davantage les hommes du Tour de France”

“C’est aussi arrivé à Elisa Longo Borghini dans une autre étape, se souvient-elle. J’ai été déçue de voir certains d’entre eux rouler fort à l’avant après ça. J’ai été surprise. Peut-être que certains devraient regarder le Tour de France plus masculin, car gagner avec juste le jeu est le meilleur moyen.” Ce revers n’a pas suffi à lui faire perdre le Tour. De retour dans le groupe des favoris, Annemiek Van Vleuten a finalement attaqué pour s’imposer en solitaire au sommet de la Super Blanche des Belles Filles dimanche et sceller enfin son sacre.

Jennifer Aniston et Adam Sandler s’amusent sur Juliette Armanet

Livret A, Smic, urgence sanitaire… Ce qui va changer au 1er août