in

WSBK Supersport Most : Dominique Aegerter plaide coupable et s’excuse

Jusqu’à présent, le cours de Dominique Agerter en Championnat du Monde Supersport était un peu féérique : le pilote suisse avait déjà un titre l’an dernier et a encore dominé cette saison, quasi incontesté depuis avec 9 victoires consécutives à son actif. Mais on disait que la manche tchèque, à Most, y mettrait un terme et que les Suisses ne prendraient pas le record absolu de 10 succès d’affilée…

Tout d’abord, sans savoir exactement pourquoi, le pilote Ten Kate n’a pas réussi à décrocher la pole position, contrairement à toutes les manches précédentes à l’exception d’Aragón. A première vue un fait insignifiant mais qui aurait de lourdes conséquences…

En commençant par celui pendant le chute collective dans le premier virage de la Course 1généré par Peut Oncuqui a déposé Dominique Aegerter, Andy Verdoia, Federico Caricasulo, Raffaele de Rosa et Yari Montellatandis que le poleman, Lorenzo Baldassaricréussi à s’échapper. Avec comme…

Une fois au sol, cependant, sous l’adrénaline et voyant la course se dérouler, l’ex-pilote de Grand Prix a pris… la mauvaise décision en s’asseyant dans le gravier, pour simuler une condition médicale plus grave qu’elle ne l’était en réalité, dans l’espoir de lever des drapeaux rouges pour un deuxième départ.
Nous savons cette stratégie qui existe dans le foot tous les dimanchesencore moins à moto, où les risques physiques ne sont pas les mêmes.

La stratégie a échoué depuis que la course a continué, et a échoué depuis il a été déclaré inapte pour le reste du week-end en raison d’une commotion cérébrale présumée : agitation à Ten Kate pour essayer de changer cette décisionL’IRM apporte son soutien, car en fait l’homme de Rohrbach n’avait rien et prévoyait de participer à la deuxième course le lendemain !

Dimanche matin, Dominique Agerter gagné un cas avec les médecins de l’organisationque le FIM WorldSBK Stewards Panel qui a officiellement disqualifié de cette simulation jugée antisportive.

Le Suisse a reconnu ses erreurs et s’est excusé, lui accordant un demi-pardon…

Dominique Agerter : ” Tout d’abord, Je m’excuse de toute la situation qui s’est produite après l’incident de la course 1. Comme c’était une situation très agitée, Je n’ai pas agi correctement et j’ai fait des erreurs. Il y avait beaucoup de pression, d’adrénaline et d’émotions. Je n’ai jamais voulu mettre les autres en danger : Je veux m’excuser. Le championnat n’est pas encore terminé, nous nous concentrons maintenant sur la deuxième partie de la saison où je vais travailler très dur avec l’équipe pour être aussi performant que possible. Je tiens à remercier l’équipe et tous les sponsors, ma famille, mes amis et mes fans et tout le monde pour leur soutien inconditionnel. Nous n’abandonnerons jamais, rendez-vous à Magny-Cours. »

Kervin Bosteam manager de Ten Kate Racing : « Pour Dominique c’est naturel très regrettable ce qui s’est passé dans cette situation. Évidemment, de nombreux facteurs ont influencé ce qui a finalement conduit à ce résultat.. Ils n’appellent pas Ten Kate Racing “Team Rocky” pour rien : parce qu’on se relève toujours et cette fois on recommencera. Nous acceptons ce revers et ferons tout notre possible pour revenir à Magny-Cours après la trêve estivale plus forts que jamais. »

Tina Kunakey et Vincent Cassel : câlins et baby bumps, ils partagent des moments intimes pour leurs 7 ans d’amour

La voiture ne connaît pas la crise